Camerounactuel

Coronavirus : avec 284 cas, les camerounais exigent le confinement général

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus au Cameroun va à un rythme exponentiel, la population s’inquiète.

Le coronavirus  prend du chemin au Cameroun, l’on approche déjà les 300 cas au Cameroun. Le ministre camerounais de la Santé publique a fait une communication ce matin. Le nombre de malades augmente à une vitesse grand « V ». Les sources annoncent  un taux plus élevé de malades. Car, Plusieurs potentiels infectés, venant de l’étranger, ont fui la quarantaine de 14 jours et se cachent  désormais dans les familles.

Pour limiter la propagation du virus et restreindre les contaminations les professionnels de la santé exigent une mise sous cloche « totale » de la population. « C’est un confinement total et absolu de l’ensemble de la population dont nous avons besoin, à l’instar des mesures déployées en Chine», estime un acteur du domaine de la santé. « Il faut clairement serrer la vis. C’est la seule solution pour enrayer cette pandémie et empêcher d’avoir un scénario à l’italienne», ajoute-t-il.

Covid 19

« Les médecins mesurent les conséquences d’une mesure de confinement total et les contraintes que cela imposera à la population mais nous ne pouvons laisser les soignants et les patients mettre leur vie en danger», conclut-il. « Pour face au Covid 19, exigeons le meilleur de nous – mêmes, exigeons le meilleur de nos dirigeants ! Soyons au – delà de nos performances habituelles ! », Explique Franck Essi, le secrétaire général du Cpp.

Les camerounais militent pour un confinement général. « Je réitère que tant qu’il n y a pas un confinement total la courbe ne baissera jamais car le virus fait son petit bout de chemin et nous y resteront sur ce sujet pendant des mois jusqu’au confinement total. Demain nous seront au moins à 300 cas », indique un internaute.

 

 

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles