Camerounactuel

Championnats professionnels : Samuel Eto’o met les présidents de clubs dos au mur

Dans une correspondance signée le 06 mai dernier, le président de la Fédération camerounaise de football, invite les présidents de clubs d’Elite One et Two à qui une avance a été reversée au début du championnat, à fournir les justificatifs des salaires de leurs joueurs.

L’heure des justificatifs ! Samuel Eto’o veut continuer d’évoluer sur la pelouse de la transparence. En exigeant aux présidents de clubs de fournir aux services compétents de la Fécafoot, les justificatifs des salaires des joueurs, le nouveau président de l’instance faitière du football camerounais sait qu’il vient de plonger ses interlocuteurs dans une situation pour le moins embarrassante.

Convaincu que beaucoup d’eux ont choisi de dilapider l’avance de 12 millions de Fcfa à eux octroyée en début de saison a été dilapidée alors qu’on attendait qu’elle serve au paiement des salaires des joueurs, le patron de l’exécutif fédéral sait qu’il les tient sur une corde raison.

L’on se rappelle que le mois dernier, suite à un communiqué du Syndicat national des footballeurs camerounais Synafoc), l’ancien capitaine des Lions indomptables avait donné 72 heures aux clubs afin de payer les salaires des joueurs. En réponse, les présidents de club menacent de bloquer les programmations de la phase retour du championnat évoquant notamment des problèmes de paiement de salaire qui se posent au sein des clubs.

A travers ce nouveau communiqué, Samuel Eto’o veut voir plus clair sur la manière avec laquelle, la première assistance de Fécafoot a été gérée. Il est question de mettre les présidents véreux face à leurs responsabilités. Ceux qui auront effectivement régularisé la situation de leurs joueurs, recevront naturellement à nouveau l’appui de l’instance faitière du football camerounais. Ce qui n’est pas du goût des mis en cause qui veulent mettre en pratique, leur menace de boycott du championnat.

L’association des clubs d’élites du Cameroun (Acec), dans un courrier adressé au secrétaire général du Conseil de transitoire du football professionnel (Ctfp) en date du 03 mai 2022, demande la suspension de la programmation des prochaines journées notamment la phase retour, évoquant au passage, leur incapacité à payer les joueurs.

Décaissement des fonds

La programmation des prochaines journées sans trouver de solutions à ces revendications, peuvent entrainer de nombreux forfaits tels que l’affirment les présidents de clubs dans leur correspondance. Les mêmes ont plaidé il y’a quelques semaines, pour le décaissement des fonds qui leur sont destinés, exigeant le paiement de la somme de 110 millions de la subvention de l’Etat, de 560 000 000 millions de Fcfa au titre de l’exercice 2021 /2022 ainsi qu’aux dotations de 35000000 millions destinée au fonctionnement des clubs professionnels comme cela a été le cas lors de la saison 2020 /2021. A la vérité, le phénomène des clubs qui refusent de payer les joueurs date de mathusalem. L’on saura un peu plus sur ce bras de fer à l’issue de la concertation de ce mardi 10 mai entre les clubs et la Fécafoot. A suivre !

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles