fbpx

Cameroun Actuel

Cavaye Yeguie Djibril condamne les enlèvements de Babanki et dit aux combattants séparatistes que « la sécession est inaccessible »

Le président de l’Assemblée nationale du Cameroun, Cavaye Yeguie Djibril, s’est prononcé publiquement contre l’enlèvement et la torture de femmes par les séparatistes à Small Babanki, dans la région du Nord-Ouest.

Il y a quelques semaines, les séparatistes ont fait l’objet d’une vague massive de condamnations après avoir ouvert le feu sur des femmes qui protestaient contre eux pour l’imposition de prélèvements exorbitants.

Les femmes se sont élevées contre les combattants, qui ont déclaré qu’ils devaient payer ces prélèvements comme leur propre moyen de soutenir la «lutte anglophone». Plus de 40 autres femmes qui ont également participé à la manifestation ont été enlevées par ces séparatistes, qui les ont torturées et menacées de mettre fin à leurs jours.

S’exprimant lors de la cérémonie inaugurale de la session parlementaire de juin, l’honorable Cavaye Yeguie Dijibril a déclaré que l’imposition de prélèvements par ces séparatistes « … pourrait faire croire aux gens qu’il y a deux États au Cameroun, ce qui n’est certainement pas le cas« .

L’orateur a déclaré que « … le Cameroun est un État décentralisé qui est un et indivisible« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi