Camerounactuel

CAN 2021 : l’Algérie veut conserver le titre

La sélection algérienne fait son entrée en Coupe d’Afrique des Nations (Can) Cameroun 2021, ce mardi 11 janvier 2022, face à la Sierra Leone (poule E). L’objectif final des Fennecs c’est de conserver le titre de champion d’Afrique acquis à la Can Égypte 2019.

Champion d’Afrique en titre, l’Algérie est logiquement considérée comme l’ultra favori à sa propre succession. Un statut qu’assume le sélectionneur Djamel Belmadi. « Dans une compétition majeure comme la Coupe d’Afrique des Nations, avec une compétitivité extrême, avec des équipes toutes capables de remporter ce trophée, nous allons entrer dans cette bataille dès demain, avec l’ambition ultime de conserver notre titre. »

Bien que sûr des forces de son équipe, le technicien algérien reste néanmoins humble : « Nous savons que ça ne sera pas évident, mais on mettra tout en oeuvre pour y arriver. » Pour son capitaine Riyad Mahrez, la tâche peut s’avérer plus difficile que lors de la dernière édition.

« On est les tenants du titre, mais ça ne veut pas dire qu’on va la gagner encore une fois. Ce sera encore plus dur que ta dernière Can, je pense que le niveau est plus élevé, les équipes sont meilleures. Mais comme l’a dit Djamel, on arrive avec beaucoup d’envie et d’ambition, on va essayer de faire ta même chose qu’en 2019. »

Pour conserver le trophée, l’Algérie peut compter sur une équipe en majorité composée de joueurs ayant contribué à son sacre trois ans plus tôt. On peut citer entre autres individualités Rais M’Bolhi, Ramy Bensebaini, Ismael Bennacer, Sofiane Feghouli, Islam Slimani, Yacine Brahimi, Baghdad Bounedjah, et bien sûr Mahrez.

Par ailleurs, elle peut surfer sur ses récentes performances. En effet, les Fennecs se sont récemment qualifiés pour les barrages de la Coupe du Monde Qatar 2022, et ont remporté la Coupe Arabe des Nations il y a moins d’un mois. Mieux encore, ils restent sur une série de 34 matchs sans défaite (compétitions officiels et matchs amicaux compris).

Match de référence

Malgré tous ces atouts, la tâche ne s’annonce pas aisé pour les Algériens, au vue de l’histoire de la compétition. Jusqu’à cette^e édition, seule trois nations ont réussi à conserver leur couronne. Il s’agit du Ghana (1963 et 1965), du Cameroun (2000 et 2002) et de l’Egypte (2006, 2008 et 2010).

Quoi qu’il en soit, avant d’envisager de conserver le trophée, l’Algérie doit d’abord réussir son entrée en matière, en battant la Sierra Leone. Un adversaire à prendre au sérieux, même s’il retrouve la compétition après 26 ans d’absence (sa dernière participation à une phase finale de la Can remonte à 1996).

« Si la Sierra Leone se retrouve aujourd’hui à cette phase finale de la Can, même si c’est 24 équipes, et que ça permet à des équipes peut-être moindres de se qualifier, ça veut dire qu’il y a quand-même eu certains résultats. Elle était dans le groupe du Nigéria, du Bénin, et du Lesotho, tors des qualifications de cette Coupe d’Afrique. A priori, on s’attendait à ce que c’est le Nigéria et le Bénin qui se qualifient, mais la Sierra Leone a réussi à passer devant te Bénin. Les Sierra-Léonais ont notamment réalisé un match de référence face au Nigéria, où ils ont fait 4-4, et un match nul à domicile, 0-0. Donc ça montre très largement que c’est une équipe à laquelle il faut faire très attention », pense Djamel Belmadi.

En dehors de la Sierra Leone, le groupe E est également constitué de la Côte d’ivoire et la Guinée Equatoriale.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles