Camerounactuel

Can 2021 : des sénateurs sans honneur, ni dignité

Des sénateurs de la République sont allés voir des matchs de la Can 2022 aux stades de Yaoundé avec des véhicules loués, du carburant et des billets d’accès aux frais du contribuable. Comme des nécessiteux. Mais ils ont royalement ignoré les morts d’OIembé.

A travers un comité de suivi de la Coupe d’Afrique des nations( Can) au Sénat doté d’un important budget de fonctionnement pour les différentes journées de matchs de football qui se sont déroulés aux stades Ahmadou Ahidjo et Olembe, les membres dudit comité, les personnels du Sénat et les honorables membres du bureau du Sénat se sont octroyés chacun pour chaque journée durant la Can un billet d’accès au stade de dix mille (10.000) francs Cfa. Pour un total d’un million sept cent cinquante mille (1. 750 000) francs pour les billets d’accès aux stades pour une journée.

Can sucrée pour les sénateurs !

Sans oublier la location de trois véhicules pour transport et navettes des membres du comité au montant de deux cent mille (200.000) francs Cfa par véhicule. C’est-à-dire six cent (600.000) mille francs Cfa pour les trois véhicules. Ainsi que les frais journaliers de carburant par véhicule au montant de cinquante mille (50.000) francs. Soit cent cinquante (150. 000) mille francs pour trois véhicules.

Comme si cela ne suffisait, ils ont pu acquérir deux boîtes de masques de protection contre la pandémie de Covid-19, à raison de quinze mille (15. 000) francs Cfa la boîte, donc trente mille (30.000) francs Cfa pour les deux boîtes au montant de deux cent cinquante (250.000) mille francs Cfa. Le total des dépenses avoisine trois millions de francs Cfa par journée. En effet, une journée de dépense s’étale sur deux millions sept cent quatre-vingt (2.780.000) mille francs Cfa. Imaginez les dépenses effectuées en un mois de compétition! Cela donnerait le tournis!

La Can a été vraiment sucrée pour les sénateurs qui se sont sucrés en usant et abusant de leurs positions de pouvoirs pour s’octroyer des avantages et privilèges indus.

Sénateurs et profiteurs sans scrupule !

Les personnels du Sénat et les honorables membres du bureau du Sénat sont-ils incapables de s’acheter des billets d’accès aux stades de dix mille francs avec leurs indemnités parlementaires ? N’ont-ils pas leurs véhicules de fonction Ne jouissent-ils pas des avantages liés à leurs fonctions?

Pourquoi se comportent-ils comme des indigents ou des profiteurs sans scrupule ? Qu’ils soient élus au suffrage universel indirect sur la base régionale ou nommés par le Président de la République, les sénateurs de la république sont membres de la Chambre haute du parlement bicaméral du Cameroun. Ils ont un honneur et une dignité à préserver.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles