Camerounactuel

Cameroun : Maurice Kamto fait suspendre 7 journaux

La décision a été prononcée jeudi 28 juillet 2022 par le Conseil national de la communication (CNC).

Maurice Kamto, homme politique et président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), vient d’obtenir gain de cause devant le Conseil national de la communication, dans l’affaire l’opposant aux journaux : « L’Expression » ; « La République » ; « L’Elite » ; « Le Pélican » ; « Perspectives d’Afrique » ; « le Quotidien » et « Le National ».

Le plaignant avait saisi l’instance autonome de régulation du secteur de la communication sociale suite aux publications dans les organes susnommés, des déclarations et accusations présumées et non fondées, le présentant ainsi que le parti politique qu’il dirige, comme des conspirateurs visant à déstabiliser le Cameroun.

Après avoir établi la responsabilité des organes en cause pour manquement aux exigences professionnelles d’investigation et d’équilibre de l’information portée à la connaissance du public, le CNC a décidé de suspendre pour une durée d’un mois de leur fonction de Directeur de publication (DP) et de l’exercice de la profession de journaliste au Cameroun, les DP des publications susnommées.

Lire le communiqué du CNC :

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi