Camerounactuel

Cameroun : Marie Robert Eloundou et le journal Essingan condamnés pour diffamation

Marie Robert Eloundou, directeur de publication du trihebdomadaire Essingan et deux de ses collaborateurs ont été condamnés par le tribunal de première instance de Yaoundé. Ils sont poursuivis pour diffamation, injures, fausses nouvelles.

Leur condamnation s’inscrit dans une affaire qui oppose le journal au Libanais Nassar Bou Hadir, directeur général de l’entreprise forestière Canabois. A cet effet, ils écopent de 6 mois d’emprisonnement chacun. Cette peine est encadrée par un sursis à exécution pendant 3 ans «compte tenu de leurs possibilités d’amendement».

En plus, le journal est contraint au paiement de 200.000 Fcfa d’amende, 775.600 Fcfa de dépens et au versement solidaire de 15 millions Fcfa à Bou Hadir Nassar Michaël. Par ailleurs, la contrainte par corps est fixée à 18 mois assortie d’un mandat d’incarcération selon la grosse du tribunal datée du 29 avril.

Les prévenus devront également publier à leurs frais le jugement y relatif dans les journaux Cameroon Tribune, Le Messager, Essingan, La Nouvelle, La Nouvelle Expression, Aurore Plus et Info Matin.

Lire la décision de justice :

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles