Camerounactuel

Cameroun : l’usine de transformation du manioc de Sangmelima bientôt relancée

Une importante réunion sur la faisabilité du redémarrage de l’usine de manioc de Sangmelima s’est ténue le 21 Avril 2020 à Sangmelima.

Le Maire de la commune de Sangmelima Jean Faustin Bekono a demandé aux différents acteurs de tout mettre en oeuvre pour remettre cet outil de développement debout.

Autour du Maire de Sangmelima pour la circonstance outre ses quatre  adjoints le directoire de la sotramas ,le représentant des producteurs de manioc de Sangmelima,le délégué départemental de l’agriculture et du développement rural du Dja et Lobo,un représentant de la chambre de commerce et un représentant de la chambre d’agriculture.

A l’ordre des travaux la relance immédiate et rapide de la société de transformation de manioc de Sangmelima. A ce sujet les différents intervenants ont élaboré séance tenante des propositions concrètes pour le redémarrage du projet. Pour Jean Faustin Bekono le Maire de la commune de Sangmelima  « on voudrait toit d’abord comprendre les raisons réelles de l’arrêt de fonctionnement de cette unité de transformation. C’est une vaste réflexion que nous avons mené ».

Une démarche pragmatique et cartésienne

La démarche dans cette concertation portait sur trois axes essentiels et prioritaires. L’existence réelle de l’usine avec un site et des machines, le fonctionnement de l’usine avec les différents organes de gestion et surtout un délai de relance. Des réponses concrètes ont été données à ces interrogations. Mais de manière concrète un délai de deux semaines pour mettre en pratique les différentes résolutions a été définit.

La productivité de l’usine en question

La grosse inquiétude reste cependant autour de la productivité de l’usine. Les débats ont surtout achoppé autour de l’impact réel de l’usine sur la croissance économique de la commune de Sangmelima. La société de transformation de manioc de Sangmelima est restée très longtemps fermée à cause des querelles et mésententes des élites de Sangmelima, donnant raison à ceux qui estimaient que c’était là un éléphant blanc. La relance de ce projet constitue de ce fait un pari à gagner pour le nouvel exécutif communal de Sangmelima.

Selon Jean Faustin Bekono, « c’est important pour nous de remettre cette unité de transformation de manioc sur pied. C’est un projet structurant qui va contribuer à relever le niveau de vie de nos populations ».

Depuis son entrée en fonction la nouvelle équipe dirigeante de la commune de Sangmelima a entrepris d’actualiser certains projets abandonnés dans cette ville. Dans ce registre et en bonne place le stade municipal d’Akon et bien d’autres encore. Comme pour dire que rien ne sera plus comme avant à Sangmelima.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles