Camerounactuel

Cameroun : l’ex-maire d’Ambam répond à ses détracteurs

A travers un post qui circule sur les réseaux sociaux depuis quelques temps Hyacinthe Mba Mbo fait une mise au point sur les allégations au sujet de sa gestion de la commune d’Ambam en sept ans.

A la lecture de ce post on se rend à l’évidence que le séjour de Hyacinthe MBA Mbo à la commune d’Ambam n’a pas été un long fleuve tranquille. Entre délation, sabotage à outrance, désinformation, fausses accusations, campagne de dénigrement et de diabolisation les detracteurs de l’ancien maire d’Ambam ont usé de tous les moyens pour obtenir sa tête.

Dans cette mise au point Mba Mbo Hyacinthe sort de sa réserve pour s’exprimer en vue de rejeter toutes ces fausses accusations.

« De 2013 à 2020 période de sept ans que j’ai passée en qualité de maire de la commune d’Ambam j’ai été victime de toute sorte de désinformation, de mensonges orchestrés par un groupe de personnes très réduit qui s’est fixé pour objectif de mener une campagne de dénigrement à l’effet de créer un sentiment de haine généralisée contre moi ».

Une mise en garde des acteurs

La goutte d’eau qui fait déborder le vase reste sans doute les deux affirmations les plus récentes. Elles sont relatives au cambriolage de sa voiture et de ses documents personnels pour tenter de dissimuler les détournements de deniers publics. Mais également les décisions de recrutement des agents communaux initiés avec de fausses signatures des préfets en poste durant cette période.

« Pour ce qui est du vol de mes documents personnels je souhaite vivement qu’un tel coup ne leur arrive pas un jour. Je crois d’ailleurs savoir que j’avais déclaré tout ce que j’avais perdu lors de ce coup de vol. Pour ce qui est des fausses décisions de recrutement j’attends tout simplement la signature d’une première décision de licenciement d’un agent communal que j’avais recruté « .

Fin de la tolérance zéro

N’étant plus soumis à l’obligation de réserve que lui imposait sa fonction de maire, Hyacinthe Mba Mbo affirme que trop c’est trop. Il ne sera plus question pour lui de laisser passer du n’importe quoi à son sujet. Il ne voudrait pas perdre l’un de ses parents encore vivant des suites d’un AVC dû aux multiples mensonges et autres accusations dont il est victime jusqu’à présent.

« J’ose croire que tout cela était dû au fait qu’ils voulaient m’enlever au poste de maire d’Ambam c’est désormais chose faite et je voudrais humblement inviter les uns et les autres à me laisser tranquille en sortant de ma vie privée ».

Même s’il n’est pas complètement sorti du champ politique puisqu’il reste le président de la section RDPC Vallée du Ntem I Hyacinthe Mba Mbo reste au service de sa communauté. Il exhorte de ce fait ses détracteurs à se mettre résolument au travail pour le plein épanouissement des populations.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles