Camerounactuel

Cameroun : les Biens d’Ondo Ndong vendus aux enchères publiques

Croulant à la prison de haute sécurité du secrétariat d’État à la Défense chargé de la gendarmerie (SED) à Yaoundé depuis 16 ans, Emmanuel Gérard ONDO NDONG doit certainement envier le sort des paysans, et regretter d’avoir été un dignitaire du régime ingrat et impitoyable de Yaoundé.

Selon un communiqué rendu public par la directrice générale de la Société Camerounaise de Recouvrement de Créances ( SCRC), « les effets meubles et biens immobiliers » de l’ancien directeur général du Fonds d’Equipement et d’Intervention Intercommunal ( FEICOM ), sont placés en vente aux enchères publiques.

Et Marie-Rose MESSI de faire savoir que ladite vente aux enchères publiques se tiendra le jeudi 22 décembre 2022, à l’esplanade de l’immeuble CHIDIAC, à proximité du supermarché Mahima Élig- Essono, dans le 1er Arrondissement de Yaoundé la capitale politique du Cameroun.

Il s’agit entre autres, des véhicules, des armoires, des salons, des salles à manger, des appareils électroniques et électroménagers. Emmanuel Gérard ONDO NDONG a été condamné à une peine de 50 ans de prison, pour détournement de deniers publics. À la faveur d’un appel auprès de la Cour suprême du Cameroun en 2014, sa peine sera ramenée à 30 ans. Une peine jugée excessive, inhumaine, insensée et barbare, par l’opinion publique. Et quoique ployant sous le poids de l’âge, mourant et très affaibli par la maladie, Emmanuel Gérard ONDO NDONG croupit dans les geôles de la prison du SED, depuis 16 ans.

237 Online

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi