Camerounactuel

Boxe : détrôner Tyson Fury, l’ultime défi de Francis Ngannou

Le Camerounais, roi de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), veut s’affirmer dans le monde de la boxe en détrônant le Britannique Tyson Fury, un des meilleurs athlètes de la discipline.

Après l’UFC, Francis Ngannou va-t-il conquérir la boxe ? Le double-champion du monde en titre d’arts martiaux mixtes (MMA) rêve de s’illustrer sur le ring. Et son adversaire désigné n’est autre que Tyson Fury, champion du monde en titre des poids lourds.

Le Britannique de 33 ans qui a brillamment conservé sa couronne en WBC, samedi 23 avril 2022 à Wembley contre Dillian Whyte, n’a jamais perdu en 33 combats disputés sur le ring.

Ce palmarès retentissant n’effraie pas le Camerounais qui a réitéré sa détermination à en découdre avec lui. « Il y a 70% de chances que ce soit mon prochain adversaire et pour lui, 90% de chances que ce soit moi », a-t-il pronostiqué dans l’émission « The MMA Hour », prenant ainsi date pour l’année prochaine.

Vieille rivalité

Ce choc dont les contours restent à définir – les MMA n’obéissant pas aux mêmes règles que la boxe anglaise – sera peut-être l’occasion de trancher enfin la vieille rivalité que nourrissent les deux hommes. Depuis plusieurs années, en effet, le natif de Batié, dans l’Ouest du Cameroun, et celui de Wythenshawe se lancent des piques à travers les réseaux sociaux.

Ngannou avait même indiqué en 2019, sur Twitter, qu’il s’entraînerait avec son idole Mike Tyson en perspective de cet affrontement qui promet déjà d’être une des plus alléchantes affiches de combat. Le Camerounais est déterminé à gagner le pari de faire chuter Tyson Fury surnommé « Gypsy King » dans son arène. Lui qui rêvait plus jeune d’une carrière dans la boxe. Seulement, c’est plutôt grâce à l’UFC, la plus prestigieuse ligue de MMA, qu’il a pu montrer la force de son poing en se débarrassant de ses adversaires un par un depuis ses débuts en 2013.

Jusqu’au titre suprême de champion du monde des poids lourds décroché en mars 2021 à Las Vegas face à l’Américain Stipe Miocic, qui l’avait battu trois ans plutôt. Il a depuis réaffirmé sa suprématie le 23 janvier 2022 en infligeant au Français Ciryl Gane, la première défaite de sa carrière.

Sauts d’obstacles

À 35 ans, bientôt au crépuscule de sa carrière, « The Predator » (le Prédateur) espère une réussite aussi impressionnante sur le ring que dans l’octogone. Le basculement sans être inédit, reste délicat. Et l’adversaire qu’il s’est choisi pour la circonstance est l’un des plus redoutables de sa génération. Les bookmakers le donnent d’ailleurs d’ores et déjà perdant dans ce duel.

C’est peut-être sous-estimer la force de résilience de ce combattant de 119 kg, dont la vie se résume à une succession de sauts d’obstacles. De son enfance douloureuse hors du cocon familial à sa traversée du désert en tentant, sans papiers, de rallier l’Europe. Il lui reste cependant trois préalables à régler avant de se lancer dans l’aventure : sa situation contractuelle avec l’UFC, son rétablissement de sa blessure du genou contractée lors de son dernier combat et surtout convaincre Fury de retarder sa retraite.

VOA

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi