Camerounactuel

Biyouha : du savon gratuit pour les populations

C’est l’une des mesures engagées par le maire de la commune, en plus de l’implication des différentes autorités et leaders d’opposition à la sensibilisation.

L’appel du gouvernement à travers le ministre de la Décentralisation et du Développement local aux maires, de jouer leur partition dans la sensibilisation des populations, sur l’application rigoureuse des mesures barrières contre la propagation du coronavirus au Cameroun, n’est pas resté lettre morte dans la commune de Biyouha.

A la suite de cette interpellation du gouvernement, le maire Paul Henri Ngue, a réuni en urgence, quelques chefs traditionnels, des responsables des associations des femmes et des leaders d’opinion. L’objectif était d’élaborer et d’adopter des stratégies efficaces de lutte contre le Covidl9, en s’inspirant des mesures gouvernementales.

Tenant compte de la pauvreté de la grande majorité des populations de Biyouha, la commune a pris sur elle de faire fabriquer localement le savon de ménage dont le procédé a été démontré séance tenante, et de le partager en grande quantité à tous les ménages, pour faciliter le lavage régulier des mains.

En cette phase de transmission communautaire du virus, il a été recommandé aux chefs tra-ditionnels, aux hommes d’église, aux délégués de santé communautaires des villages, de poursuivre et d’intensifier la sensibilisation des populations par le porte-à-porte sur les mesures-barrières au coronavirus, édictées par le gouvernement.

En mettant un accent particulier sur le lavage régulier des mains, le port des masques de protection, le respect de la distanciation sociale, la limitation des voyages aux seuls cas de nécessité et d’extrême urgence, etc.

Pour le maire Paul Henri Ngue, si les mesures-barrières édictées par le gouvernement, sont suivies à la lettre par les populations, le coronavirus ne trouvera pas une seule victime dans l’arrondissement de Biyouha. La rencontre animée par le médecin-chef du district de santé d’Eséka, le dr François Ngos, qu’assistaient deux infirmiers responsables de structures de santé de l’arrondissement de Biyouha, s’est déroulée en présence du sous-préfet, Céline Biyele Lessouga.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles