Camerounactuel

Banka : un cas de décès suspect de Coronavirus

Le Maire Joseph Nguessieuk a diligenté les opérations d’inhumation le 10 avril dernier, conformément aux exigences gouvernementales.

La trentaine sonnée, Ghomi Kamga, a rendu l’âme à l’hôpital ad lucem de Banka en date du 10 avril dernier vers 3heures du matin. Suivant le rapport dressé par Dr Romuald Hentchoua, chef du district de santé de Bafang « sa radiographie pulmonaire et son décès environ huit heures plus tard complète Son tableau clinique de forte suspicion Sdra sur Covid 19+ ».

C’est ainsi qu’alerté, Joseph Nguessieuk, le jeune maire de la commune de Banka, a pris les dispositions afin que la municipalité placée sous sa responsabilité conduise les opérations d’inhumation de Kamga Ghossi conformément aux mesures de prise en charge des corps à haut risque pour l’environnement.

La mise à disposition d’un cercueil zingué, le choix du site d’inhumation, le transfert de la dépouille et l’enterrement sécurisé par les forces de maintien de l’ordre sont des actions posées par le chef de l’exécutif communal de Banka. « Alerté à la suite de ce décès, j’ai instruit aux équipes de la municipalité l’engagement des mesures adéquates.

Ce n’est qu’une suspicion de décès suite au Coronavirus. Mais nous devons être en éveil et prudent. Pour la suite, nous continuons nos actions de sensibilisation des populations et de mobilisation des moyens humains et logistique pour apporter une riposte à cette pandémie.

Je recommande à tous les habitants de ma commune et aux acteurs du système sanitaire de rester en alerte. Personnellement, je suis sur le terrain depuis le lundi 06 avril dernier, et je pilote la campagne de sensibilisation pour barrer la voie au Covid 19 dans ma municipalité, soutient Joseph Nguessieuk.

Prévaloir le sens du civisme L’enterrement du jeune décédé a eu lieu au cimetière municipal de Banka en présence du sous-préfet de l’arrondissement de Banka, du maire de la commune de Banka, du médecin chef de district de Bafang, des forces de maintien de l’ordre et des médecins spécialistes. Il s’agit d’un jeune de 31 ans en moyenne en provenance de Douala qui est arrivé à Banka le 07/04/20 s’est rendu à l’hôpital et le 09/04/2020 est décédé huit heures de temps après.

Reste que le Maire de la commune de Banka adresse ses vives et sincères remerciements à l’honorable Marie-Louise Tchouanga d’avoir dotés cette municipalité d’un important don en matériel et outils de lutte contre la pandémie du Coronavirus dont les masques.

Il salue ce geste qui témoigne de la place de pionnier des fils et filles de cette commune en matière de développement dans le haut-nkam.

Il est autant satisfait que le dimanche 05 avril 2020, lui et l’ensemble des membres de l’exécutif communal de Banka, physiquement présents sur le terrain, ont mené une offensive contre cette pandémie. Ils ont invité les uns et les autres au respect des mesures fixés par le préfet du département du Haut-nkam notamment celles interdisant la consommation des boissons alcooliques sur place.

Des campagnes sonorisées et motorisées ont été organisées pour sensibilisées les populations de Fongoli, Banfelouk, Banfeko, Banka, Folentcha et Banka sur les mesures à prendre pour éviter une éventuelle contagion. Le lavage des mains avec des solutions hydro alcooliques, le respect des distances d’écart et la limitation du nombre des convives lors des cérémonies ou célébration coutumière.

Le Maire de la commune de Banka, à travers un communiqué rendu public en date du 06 avril dernier, invite les uns et les autres à faire prévaloir leur sens de civisme. Cependant, cette autorité municipale plaide afin que certaines élites mènent des actions en complémentarité avec l’exécutif communal pour une plus grande efficacité.

Il faudrait que cette synergie soit coordonnée par la municipalité comme dans le département du Ndé où madame le ministre du Développement urbain et de l’habitat à travers le Riprem a apporté un appui conséquent aux quatre mairies du Ndé (Bangangté, Tonga, Bazou, Bassamba) pour une riposte soutenue et concertés face au Covid 19. Et cet exemple pourrait inspirer certaines élites du département du Haut-Nkam.

Source: Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles