fbpx

Cameroun Actuel

6 000 enfants naissent chaque année avec la drépanocytose au Cameroun

Drépanocytose au Cameroun

Chaque année, environ 6 000 enfants naissent avec la drépanocytose au Cameroun, selon l’Association pour la Lutte contre la Drépanocytose dans la Région de l’Ouest.

Ce chiffre alarmant souligne la nécessité urgente de sensibilisation accrue et de mesures préventives.

Amour vs. Science ?

Étienne Tabopda, président de l’association susmentionnée, met en avant l’importance du dépistage prénuptial pour le génotype de l’hémoglobine. Il déplore que de nombreux couples privilégient l’amour à la compatibilité scientifique, augmentant ainsi le risque d’avoir des enfants atteints de drépanocytose.

Comprendre la drépanocytose

Le Dr Claude Belanquale, médecin au Centre Médical de Bangang, explique que la drépanocytose est une maladie génétique du sang causée par des globules rouges de forme anormale. Ces cellules déformées peinent à transporter efficacement l’oxygène dans tout le corps, entraînant une anémie sévère.

Prévention par le Dépistage

Le Dr Belanquale souligne l’importance du dépistage prénuptial pour les deux partenaires. Étant donné que la maladie est héréditaire, les couples avec certains génotypes (SS ou AS) ont un risque plus élevé d’avoir des enfants atteints de drépanocytose.

Gestion, pas cure

Bien qu’il n’existe pas de cure définitive pour la drépanocytose, le Dr Belanquale décrit des stratégies de gestion essentielles. Celles-ci incluent des suppléments de fer pour aider à la production de globules rouges, une hydratation accrue et des examens réguliers pour prévenir les infections qui peuvent aggraver l’anémie.

Diagnostic précoce, une question de vie ou de mort

Un déficit critique au Cameroun, comme dans de nombreux pays africains, est l’absence de protocoles de dépistage néonatal standardisés. Cela retarde le diagnostic, et tragiquement, de nombreux enfants atteints de drépanocytose ne survivent pas au-delà de l’âge de 5 ans.

Espoir par le progrès

Le thème de la Journée Mondiale de la Drépanocytose 2024, « Espoir par le Progrès : Avancer les Soins de la Drépanocytose à l’Échelle Mondiale », reflète la lutte continue contre cette maladie. Tout en reconnaissant les défis, il met l’accent sur les avancées de la recherche et l’espoir d’un avenir avec de meilleures options de traitement.

En sensibilisant davantage la population et en renforçant les mesures préventives, il est possible d’améliorer significativement la gestion de la drépanocytose au Cameroun et de donner un espoir renouvelé aux familles touchées par cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi