Camerounactuel

Un prêtre Italien testé positif au coronavirus après avoir dit une messe à Mbouda

Dans un communiqué, le délégué régional de la santé publique pour la région de l’ouest Cameroun, invite les fidèles de la paroisse sainte Anne de Mbouda a appelé le numéro d’intervention.

La ville de Mbouda, dans la région de l’ouest Cameroun n’est pas en paix. Une sortie du délégué régional de la santé publique pour la région de l’ouest inquiète les habitants de cette ville. Il s’agit des fidèles de la paroisse catholique sainte Anne de Mbouda. Principalement ceux ayant assisté aux messes du 15 mars entre 8h et 12h. Ceux-ci sont invités « à bien vouloir appeler de toute urgence la cellule de veille sanitaire aux numéros indiqués au bas du document ci-dessous », lit-on dans le communiqué.

En clair, le document du délégué régional de la santé publique de l’ouest informe en substance que des personnes testées positives au coronavirus sont passées par cette paroisse le 15 mars 2020. Surtout à l’heure sus indiquée d’où l’urgence d’interpeler les fidèles et paroissiens ayant assisté aux messes de cette heure. De source bien informée, nous apprenons qu’il s’agit principalement d’un prêtre de nationalité italienne.

Ministre de la Santé publique

De retour de son pays, ce dernier a présidé une messe sans respecter les mesures de quarantaine. Depuis l’annonce de cette triste nouvelle, les camerounais s’interrogent sur la volonté d’un homme de Dieu à mettre en péril la santé des fidèles. Surtout à un moment où, le monde entier appelle à une vigilance accrue. Il n’y a pas encore de communication officielle sur ce cas.

Ni des autorités sanitaires de la région de l’ouest Cameroun, ni des responsables du diocèse de Bafoussam. Pendant une conférence de presse hier à Yaoundé, Manaouda Malachie le ministre de la Santé publique camerounais, annonce qu’à ce jour 75 personnes sont testées positives au Covid-19. L’urgence est au respect des 13 mesures gouvernementales en la matière.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles