Camerounactuel

Un médecin tanzanien est mort d’Ebola en Ouganda

Un médecin tanzanien est décédé samedi des suites de la maladie à virus Ebola en Ouganda, a confirmé la ministre ougandaise de la Santé, Jane Ruth Aceng.

Le docteur Mohammed Ali, de nationalité tanzanienne, a été testé positif au virus Ebola le 26 septembre, et est décédé alors qu’il recevait un traitement dans un établissement de santé de la ville de Fort Portal dans l’ouest de l’Ouganda, a précisé la ministre.

« Je présente mes condoléances à sa famille, à la communauté médicale et au peuple tanzanien », a déclaré Mme Aceng, ajoutant que M. Ali était le premier médecin et le deuxième agent de santé tué par Ebola dans le pays.

Le premier agent de santé tombé était une sage-femme, a indiqué Mme Aceng, précisant qu’il s’agissait d’un cas probable car elle est décédée avant d’avoir été testée.

L’Ouganda a rapporté une épidémie d’Ebola le 20 septembre après qu’un cas de la souche rare Soudan eut été détecté dans le district de Mubende, situé dans la région Centre. Selon les statistiques du ministère de la Santé, le pays a enregistré 35 cas de cette maladie, dont sept décès, jusqu’à jeudi dernier.

Xinhua

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi