fbpx

Cameroun Actuel

Tragédie au Hajj : plus de 900 pèlerins décédés à cause de la chaleur extrême à La Mecque

La tragédie au Hajj de cette année a frappé durement, avec plus de 900 pèlerins décédés à ce jour à La Mecque en raison de la chaleur extrême qui sévit en Arabie Saoudite. En parallèle, plusieurs personnes sont également portées disparues dans ce drame.

Selon Le Monde, au moins 600 des défunts seraient originaires d’Égypte, marquant une perte significative pour le pays. De même, CNN Indonesia rapporte que 165 Indonésiens figurent parmi les victimes, selon le bureau de gestion du Hajj du Consulat général du pays en Arabie Saoudite.

D’autres pays ont également pleuré leurs pertes : 41 Jordaniens, 35 Tunisiens et 11 Iraniens ont été confirmés comme décédés, selon les autorités nationales respectives.

Le Croissant-Rouge iranien a signalé que 22 Jordaniens sont actuellement portés disparus, et 26 Iraniens ont été hospitalisés, comme l’a rapporté l’agence de presse iranienne Tasnim.

Inquiétude pour les Pèlerins Camerounais

En parallèle de ce bilan de plus en plus lourd, aucune information n’a filtré concernant le bien-être des 5 500 pèlerins camerounais ayant entrepris le voyage cette année.

En anticipation de ces événements, le gouvernement camerounais a récemment remis une ambulance au Dr Kamilou Ibrahima, responsable de la délégation médicale camerounaise au Hajj, par l’intermédiaire de l’ambassadeur du Cameroun en Arabie Saoudite.

Cette initiative visait à répondre aux besoins de santé des Camerounais pendant le Hajj, notamment face aux températures extrêmes.

Chaleur Extrême à La Mecque

La vague de chaleur sans précédent à La Mecque a vu les températures atteindre jusqu’à 51,8 degrés Celsius (125 degrés Fahrenheit) lundi, selon CNN, citant le centre national de météorologie saoudien.

Ces conditions extrêmes ont considérablement compliqué les défis auxquels font face les 1,8 million de pèlerins participant au Hajj 2024, le cinquième pilier de l’Islam, obligatoire pour tout musulman en ayant les moyens.

Le nombre élevé de pèlerins rend souvent le Hajj un événement périlleux, les incidents de bousculades étant un danger récurrent. Cette année, les autorités saoudiennes sont particulièrement confrontées à la nécessité de protéger les pèlerins contre la chaleur extrême.

Plus de 2 000 pèlerins ont été traités pour un coup de chaleur, bien que les responsables saoudiens n’aient pas mis à jour ces chiffres depuis dimanche ni fourni d’informations spécifiques sur les décès liés à la vague de chaleur.

L’année dernière, au moins 240 pèlerins ont été rapportés décédés par divers pays, la plupart étant indonésiens.

Cette année, le bilan des décès a tragiquement dépassé ce chiffre, suscitant des appels urgents à prendre des mesures plus robustes pour protéger les pèlerins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi