Camerounactuel

Selon le Gicam, l’assassinat de Martinez Zogo constitue un frein pour les investisseurs locaux et étrangers

Arsène Salomon Mbani Zogo plus connu sous le nom de Martinez Zogo, chef de chaîne de la radio à capitaux privés Amplitude FM jusqu’au 17 janvier dernier est mort entre les mains de ses bourreaux qui l’ont kidnappé, torturé, tué et jeté son corps à Ebogo III, une banlieue de Yaoundé cinq jours après son enlèvement.

L’ assassinat de ce père de famille et époux de 51 ans continue de susciter des vagues d’indignations, d’interrogations et surtout la peur et la panique. Sous l’angle économique, le Groupement inter-patronal du Cameroun(Gicam) y voit un signal qui pourrait installer la psychose et tuer toute idée d’investir. « La peur que génère les insécurités de toutes natures, est un frein à l’investissement aussi bien endogène qu’étranger », fait remarquer Célestin Tawamba dans un communiqué signé le 23 janvier 2023.

Tout en rappelant que « dans tous les pays, le premier moteur de l’investissement est la confiance qu’induit une sécurité minimale assurée aux personnes et à leurs biens par les pouvoirs publics», la plus grande organisation syndicale du pays « fait confiance aux pouvoirs publics dans leur détermination affirmée à assurer à tous et à chacun la sécurité, et de manière circonstanciée, à retrouver et à punir les auteurs du crime odieux commis sur la personne du journaliste Zogo », a souhaité l’homme d’affaires.

Il convient de mentionner que cette sortie du Gicam illustre la situation de certaines entreprises qui ont sombré ces dernières années parce que les employés ont déserté leurs postes par peur de représailles dans les zones où sévit l’insécurité. La Cameroon Development Corporation(CDC) en est une parfaite illustration.

Selon la CTR, la société étatique située au Sud-Ouest a réalisé un résultat net négatif entre 2019-2021 du fait des affres de la crise anglophone. Soit une perte de 17, 965 milliards de F en 2019 ; 18, 304 milliards en 2019 puis 4, 929 milliards en 2021. Toute chose qui décourage des potentiels investisseurs privés à injecter leur argent dans un projet quelconque.

Eco Matin

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi