Camerounactuel

Riposte contre le Covid 19: la communication sur les chiffres comme outil de sensibilisation

Mustapha Ali, un double outil de sensibilisation et de transparence…

C’est par voie de presse, que nous avons appris il y a environ 72h; que le Gouvernement avait décidé de ne plus communiquer sur les statistiques, du moins certaines statistiques du COVID-19.

Pour les observateurs avertis que nous sommes tant de la scène politique que sociale au Cameroun, cela peut présager de très mauvaises augures pour notre pays.

Il est vrai, qu’aucun membre du gouvernement jusqu’à ce instant n’a commis aucun communiqué officiel pouvant nous instruire sur les motifs plus ou moins justifiés de cette décision.

En soi, cette manière de faire est presque suicidaire au regard de la nature atypique de notre peuple. Un peuple qui a pris pour habitude de voir avant de croire…

Lors de sa dernière allocution, le Premier Ministre Chef du Gouvernement a édicté 7 nouvelles mesures qui avaient pour objectif principal de renforcer la prevention donc la sensibilisation. Nous connaissons tous que la communication est le premier outil de l’un comme de l’autre.

Communiquer est donc un outil essentiel dans cette lutte contre la pandémie du COVID-19. On peut communiquer sans tout dire. On peut communiquer sans exposer les éléments stratégiques.

Toutefois, toute communication et par ailleurs tout élément de langage de cette communication qui pourrait contribuer à attirer au maximum l’attention et l’intérêt des populations nous semble primordial.

Le COVID-19 est un virus dont les manifestions ne sont pas encore parfaitement maîtrisées par les virologues qui en découvrent chaque jour un peu plus.

Alors même que les idées reçues ont fait le nid de l’imagerie populaire auprès de nos populations, c’est dire que la grande majorité n’a pas encore pris au sérieux cette maladie hautement contagieuse qui fait des dégâts considérables dans le monde.

Pour nous, il faut créer en permanence une psychose positive. Celle-là qui devrait amener les populations à prendre rapidement

conscience des dégâts afin d’épouser les mesures de prévention édictées. Égrainer quotidiennement le nombre de morts mais aussi le nombre de personnes infectées constituent pour nous les éléments de langage essentiels à la sensibilisation des masses.

Refuser ou alors décider de ne plus communiquer sur certaines de ces statistiques, nous semble être une démarche résolument suicidaire qui va plonger les populations dans le dénie, la négligence, l’insouciance et l’inconscience qui sont des attitudes morales et physiques extrêmement dangereuses.

Pour nous, le gouvernement vient de détruire en 72h tout le travail qu’il a abattu depuis l’arrivée de cette pandémie. Relevons ce fait très anecdotique et très révélateur de ce moto-taximan qui a été interpellé sans masque hier au niveau de ngoa-ekelle et qui disait au policier ceci :

 » grand-frère vous-même vous déranger déjà hein, même le gouvernement a vu que ce truc là n’attrape pas les noirs jusqu’à il ne communique même plus sur les .chiffres. Les blancs ont même déjà envoyé l’argent au gomaa pour ça… »

Monsieur Le Premier Ministre Chef du Gouvernement, nous vous interpellons vivement mais aussi nous engageons pleinement votre responsabilité.

Rassurez-nous sur la stratégie adoptée par le Gouvernement…!!!

* Citoyen Camerounais Inquiet Observateur Averti de la Scène Sociopolitique du Cameroun

Source: Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles