fbpx

Cameroun Actuel

Pourquoi doit-on déchirer les documents confidentiels et personnels ?

Bien que la technologie ait révolutionné le monde de la communication et que vous recevez désormais de nombreux documents importants via Internet, il y a encore du courrier papier qui circule par ci par là. Mais, parfois, en recevant certaines correspondances dans votre boîte aux lettres, vous remarquez un petit alinéa tout en bas vous indiquant de déchirer ce papier après l’avoir lu et avant de le jeter à la poubelle. Il s’agit d’une mesure de protection, mais rarement expliquée. Pourquoi vous risquez d’avoir des problèmes si vous ne déchirez pas soigneusement ces feuilles volantes ? On fait le point.

La documents en papier sont-ils à risques ?

Ouvrir la boîte à lettre

Ouvrir la boîte à lettre – Source : spm

De nos jours, nous faisons presque tout en ligne. Evidemment, Internet comporte certains risques bien connus : les hackers et cybercriminels ne cessent de se réinventer pour tenter d’accéder à nos appareils pour les pirater ou voler nos données personnelles. Malgré tout, pour pallier à cette menace, les experts travaillent également de leur côté sans relâche pour nous protéger contre ce type d’intrusion. Les utilisateurs eux-mêmes peuvent s’en prémunir en usant de prudence, de vigilance et en adoptant les bons gestes.

Cependant, les personnes malveillantes ne sont pas dupes. Elles devinent bien qu’il devient de plus en plus compliqué de contrecarrer l’impact des anti-virus et autres logiciels de protection. Dès lors, les fraudeurs savent aussi que les utilisateurs sont tellement focalisés sur leurs Smartphones et ordinateurs, qu’ils en oublient les outils les plus traditionnels, comme la correspondance papier.

Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais c’est aussi le meilleur moyen pour eux de traquer vos données personnelles. Cela risque de vous surprendre, mais la bonne vieille fouille à la poubelle est toujours d’actualité ! N’est-ce pas là où vous avez l’habitude de jeter vos factures déjà payées ?

Ce courrier regorge de nombreuses données personnelles sensibles, telles qu’une signature, un numéro de compte bancaire, des informations sur les paiements d’hypothèque ou de loyer. Eh bien, à moins de les déchirer en mille morceaux, si la feuille est encore intacte, vous leur facilitez grandement la tâche !

A quoi nous expose le data phishing ?

Lire le courrier reçu

Lire le courrier reçu – Source : spm

Si quelqu’un hameçonne vos données sensibles en fouillant dans vos poubelles, il peut aisément usurper votre identité et procéder à toutes sortes d’activités, comme vous le feriez habituellement. Sa seule limite sera les données qu’il a pu recueillir. Dites-vous que les voleurs peuvent facilement utiliser les informations obtenues à partir de vos documents confidentiels pour, par exemple, ouvrir une carte de crédit à votre nom. Mais ils peuvent également utiliser les données obtenues pour le phishing en ligne, c’est-à-dire pour prendre le contrôle de vos comptes dans divers systèmes importants et se faire passer pour vous. Voilà pourquoi nous vous recommandons vivement d’être très prudent et de toujours déchirer en petits morceaux les papiers qui détiennent vos informations formelles et privées avant de les jeter.

Et qu’en est-il des risques numériques ?

Sur Internet, notre correspondance est généralement protégée par différents types de sécurité. Mais, dans la mesure où personne n’est à l’abri d’une attaque éventuelle, voici quelques conseils pour prévenir le phishing.

    • Ne répondez jamais aux e-mails qui réclament des données. En effet, il peut vous arriver de recevoir des mails suspects dans votre boîte de réception : ce sont des messages avec des fichiers joints dans lesquels vous devez mettre un mot de passe pour les ouvrir. Normalement, ledit mot de passe se trouve dans le même message. Ne cliquez pas sur ces pièces jointes et n’essayez surtout pas de les ouvrir, car ce sont généralement des virus ou des fichiers qui permettent aux cybercriminels de pirater votre appareil ou d’accéder à vos informations privées que vous avez sur le téléphone portable ou sur l’ordinateur.
    • Ne partagez jamais vos mots de passe avec qui que ce soit. Et assurez-vous également que ces combinaisons soient très compliquées à deviner. N’hésitez pas à employer différents caractères pour brouiller les pistes. Oubliez les formules classiques qui impliquent les dates d’anniversaire ou le nom de votre chien. Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, il est devenu très facile d’avoir accès à ce type d’informations.
    • Restez toujours sur vos gardes : le téléphone portable est devenu l’un des terrains de jeu favoris des hackers. Ils l’utilisent très souvent pour mener leurs attaques. Comme vous ne vous saurez jamais si vous êtes sur écoute ou si vous êtes espionné, mieux vaut éviter, à l’écrit comme à l’oral, de divulguer des données sensibles et confidentielles.
    • Faites bien attention de ne pas laisser les sessions ouvertes sur l’ordinateur ou le téléphone portable. Encore moins dans un endroit public. Les cybercriminels pourraient facilement accéder à vos comptes et voler vos données.
    • Enfin, par mesure de précaution, les transactions numériques doivent toujours être effectuées sur des ordinateurs sécurisés. Vérifiez également que les sites Web ou les applications que vous utilisez disposent d’un certificat de sécurité. Sinon, évitez de fournir vos données bancaires. Si vous n’êtes pas vigilant, vous risquez d’avoir de très mauvaises surprises par la suite !

Santé Plus Mag

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Lire aussi

No Content Available