Camerounactuel

Paul Eric Kingue : « Maurice Kamto est en train d’exploiter cette crise sanitaire à des fins politiques »

Le maire de Njombe-Penja s’insurge contre ceux qui estiment que le président de la République doit s’adresser à la nation suite à la montée du coronavirus.

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus,  Paul Biya, n’a parlé au camerounais que via un tweet. Il garde son silence légendaire. Un contraste quand on sait que depuis le début de la pandémie, les chefs d’Etat du monde entier se sont adressés à leur peuple plusieurs fois. De l’avis de Paul Éric Kingue, c’est un faux débat, le silence de Paul Biya ne date pas d’aujourd’hui,  « va-t-il parler pour que le virus recule? ».

Le maire de la commune de Njombé-Penja répond ainsi aux questions du journaliste Ernest Obama sur l’attitude de Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) qui donne sept jours à Paul Biya pour prendre ses responsabilités face à la montée du coronavirus. Paul Eric Kingue n’est pas tendre avec son ancien allié lors de la présidentielle d’octobre 2018. Lors de ce scrutin Kingue est directeur de campagne de Kamto.

Maurice Kamto

Selon l’homme politique Kingue, Maurice Kamto est en train d’exploiter cette crise sanitaire à des fins politiques, ce qui de son point de vue est inadmissible. « Un virus comme le Covid-19 ne connaît ni les partis politiques, ni les personnalités politiques ; le politiser serait donc une manipulation dangereuse qui n’a d’équivalent que la manipulation des laboratoires qui l’ont créé », explique ce dernier.

Le Cameroun franchit la barre déjà de plus de 223 personnes contaminées, c’est le ministre de la santé publique qui vient de donner les derniers chiffres. « Je pense que l’heure est suffisamment grave pour que nous prenions tous conscience. Je voudrais d’ailleurs demander à tous en dehors de l’avis des scientifique, de se couvrir la bouche et le nez en sortant », indique le ministre.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles