Camerounactuel

« Obama est allé voir Eto’o et lui a raconté… » : les clarifications de Faï Collins sur l’affaire André Onana

Soupçonné d’être l’auteur de nouvelles révélations sur les raisons de la mise à l’écart d’André Onana de la sélection nationale en pleine Coupe du monde à Doha, Faï Collins est sorti du silence.

Ces dernières heures, un extrait audio dans lequel une voix s’exprimant en anglais fait des révélations sur l’affaire André Onana circule sur la toile. Dans cette bande sonore attribuée à Faï Collins, la voix qui s’exprime présentent le président de la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) Samuel Eto’o et son porte-parole Ernest Obama comme les principaux responsables de la mise à l’écart du gardien numéro un des Lions.

« André Onana en discussion avec Song n’appréciait pas la défense et lui suggérait quelques modifications ; il trouvait Nkoukou très lent contrairement à Christophe Wooh […] C’était juste son opinion que Song ne partageait pas mais jusqu’ici il n’y avait aucun problème. Cette discussion a eu lieu lors d’une réunion à laquelle Ernest Obama le porte-parole d’Et’oo prenait part… Eto’o n’était pas là […] Obama est allé voir Eto’o et lui a raconté qu’Onana imposait des choix au coach, information qui était complètement fausse. Eto’o est arrivé aussitôt et Onana lui a répété ce qu’il avait dit à Song… Eto’o lui a parlé avec mépris engendrant ainsi une riposte du gardien qui lui a répondu que c’est pas parce qu’il est Eto’o que les gens ne peuvent plus dire ce qu’ils pensent », apprend-on à travers l’extrait audio. Mais tout ceci n’est qu’une méprise selon Faï Collins.

Une « histoire montée »

D’après le défenseur des Lions, il s’agit bien d’une « histoire montée ». Le défenseur a aussitôt ce lundi, fait une sortie sur son compte officiel Facebook, pour démentir ces propos qui lui sont attribués, menaçant au passage de poursuivre en justice les auteurs de cette manœuvre qui viserait à ternir son image.

« Je décline toute ma responsabilité sur ces sordides bandes audios qui ont pour but de plomber l’ambiance et de perturber la sélection nationale fanion, désormais tournée vers d’autres objectifs. Je me réserve de contraindre par des voies légales : les véritables auteurs et toutes les personnes qui prendront du plaisir à propager ces extraits et ces propos dans le but de nuire à ma personne et de porter atteinte à l’honorabilité du label Lions indomptables, qui reste un des socles inébranlables du vivre ensemble », a-t-il réagi.

Camfoot

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi