fbpx

Cameroun Actuel

Marcel Niat Njifenji : « je suis là et le Cameroun restera »

Lors de l’ouverture de la session ordinaire du Sénat, le mardi 11 juin 2024, le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji, a tenu à rassurer les sénateurs et le peuple camerounais de sa présence continue et de son engagement pour le pays.

Dans un discours empreint de détermination et de sérénité, Marcel Niat Njifenji a répondu aux rumeurs concernant son état de santé et a affirmé avec force son rôle au sein de l’institution parlementaire. « Je tenais à faire ce discours pour dire que je suis là. Des choses se disent mais je suis toujours là. Je voudrais rassurer les sénateurs que les valeurs morales et l’éthique seront préservées. La maladie passera mais le Cameroun restera, » a déclaré le président du Sénat, soulignant ainsi sa résilience et son attachement aux principes fondamentaux de la République.

La cérémonie d’ouverture a vu la présence de nombreuses personnalités éminentes, dont le sénateur Begala Mikel, secrétaire au bureau du Sénat, et la secrétaire générale adjointe, Florence Awasom, qui se tenaient respectivement à sa gauche. Cette rentrée parlementaire marque un moment clé pour le Sénat, où les débats et les décisions prises auront un impact significatif sur l’avenir du Cameroun.

Marcel Niat Njifenji a également profité de l’occasion pour rappeler aux sénateurs l’importance de leur rôle dans la préservation des valeurs morales et éthiques du pays. Il a insisté sur la nécessité de continuer à travailler ensemble pour le bien-être et le développement du Cameroun, malgré les défis et les incertitudes.

Cette prise de parole du président du Sénat vise à apaiser les inquiétudes et à renforcer la confiance en la stabilité des institutions camerounaises. En assurant de sa présence et de son engagement, Marcel Niat Njifenji a démontré que le leadership au sein du Sénat reste solide et déterminé à accompagner le pays dans sa marche vers l’avenir.

Les sénateurs ont accueilli ces paroles avec une grande attention, conscients des responsabilités qui leur incombent dans la conduite des affaires publiques. La session ordinaire de juin 2024 s’annonce donc sous de bons auspices, avec une volonté renouvelée de servir les intérêts du Cameroun et de ses citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi