fbpx

Cameroun Actuel

L’OMS alerte sur l’augmentation de l’utilisation d’antibiotiques en Afrique

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), malgré une baisse des prescriptions en Europe et dans les Amériques entre 2020 et 2022, l’Afrique a enregistré une hausse de l’utilisation d’antibiotiques.

Cette augmentation suscite l’inquiétude de l’OMS, qui met en garde contre une utilisation répandue et inappropriée des antibiotiques, mettant ainsi en péril la lutte contre la résistance antimicrobienne (RAM).

Le Dr Harris, de l’OMS, souligne que le principal risque de cette utilisation inappropriée est l’augmentation de la résistance antimicrobienne à ces antibiotiques, ce qui réduit leur efficacité lorsqu’ils sont réellement nécessaires pour traiter des infections bactériennes.

Les données recueillies par l’OMS ont révélé des taux d’utilisation d’antibiotiques allant de 33% dans la région du Pacifique occidental à 83% dans les régions de la Méditerranée orientale et de l’Afrique.

Il est à noter que l’utilisation la plus élevée d’antibiotiques a été observée chez les patients atteints de COVID-19 grave ou critique, atteignant en moyenne 81% à l’échelle mondiale.

Dans les cas légers ou modérés, les taux d’utilisation ont varié considérablement selon les régions, avec un pic à 79% en Afrique.

Cette tendance soulève des préoccupations quant à la nécessité de sensibiliser davantage sur l’utilisation appropriée des antibiotiques afin de préserver leur efficacité et de lutter contre la résistance antimicrobienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi