Camerounactuel

Litige autour des obsèques d’Ananga Messina : la présidence de la République a tranché

Le Directeur du Cabinet civil de la présidence Samuel Mvondo Ayolo a décidé que l’ancienne ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural Ananga Messina sera inhumée à Zima.

Le Directeur du Cabinet civil de la présidence Samuel Mvondo Ayolo a été saisi par voie de correspondance par Jacqueline Ananga Messina la fille de l’ancienne ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural pour arbitrer le conflit qui l’oppose à son père Pierre Ananga Messina. L’objet du conflit portait sur le lieu d’inhumation de sa mère. Elle souhaitait qu’il soit au domicile familial à Zima.

« Bien que la concession familiale (lieu choisi par la défunte) dispose de suffisamment d’espace (expertise d’un architecte à l’appui), son époux, notre papa, a décidé pour des raisons qui nous échappent de l’inhumer dans son champs de manioc, un terrain vague exposé aux profanations de tous ordre avec pour seul argument des promesses d’investissement à une échéance incertaine », a écrit Jacqueline Christelle Messina, qui avait sur ces entrefaites sollicité la « bienveillance » de Samuel Mvondo Ayolo pour trancher sur ce bras de fer.

Samuel Mvondo Ayolo a donc décidé de suivre les volontés de l’ancienne ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural Ananga Messina. D’ailleurs elle entame son dernier voyage ce vendredi 23 septembre 2022. Sa dépouille a été levée en matinée à l’hôpital général de Yaoundé, selon le programme officiel des obsèques. Il y aura une célébration eucharistique à la Basilique Marie Reine des Apôtres de Mvolyé. En fin d’après-midi, le cortège funèbre sera transféré à Zima, par Obala dans le département de la Lekié, région du Centre. C’est dans cette localité que vont se poursuivre les obsèques de l’ancienne ministre.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi