Camerounactuel

Les Ghanéens ne digèrent pas le penalty accordé à Ronaldo

Pour le sélectionneur du Ghana, l’arbitre a offert un « cadeau » au Portugal sur le penalty accordé à Cristiano Ronaldo ce jeudi à la Coupe du monde.

Ismail Elfath n’a pas hésité. Lorsqu’il a vu Cristiano Ronaldo s’écrouler dans la surface après un léger contact avec Mohammed Salisu, l’arbitre américain de Portugal-Ghana (3-2) a directement désigné le point de penalty. Un penalty transformé en force par le quintuple Ballon d’or pour l’ouverture du score de la Seleção à la 65e minute.

La sélection de Fernando Santos l’a finalement emporté 3-2 pour son entrée en lice dans la Coupe du monde, après avoir eu chaud en fin de match. Un soulagement pour ce candidat à la victoire finale, mais une grosse déception pour les Ghanéens, qui n’ont pas compris le penalty accordé à Ronaldo.

« On s’est battus. En première période, ils ont eu la possession et on n’a pas réussi à créer assez de danger. On ne pressait pas assez haut. Mais on a été solides. Après, c’est vrai que (il souffle)… avec ce penalty (il lève les yeux au ciel)… ça change le match. A ce niveau-là, avec le VAR et tout, c’est dur », a pesté André Ayew après la rencontre au micro de beIN Sports. Même agacement du côté de son sélectionneur Otto Addo. « Il n’y avait pas penalty », a déploré ce dernier en conférence de presse.

« Les arbitres ? Peut-être qu’ils dormaient »

« Quand quelqu’un marque dans cinq Coupes du monde, on ne peut que le féliciter, mais c’était vraiment un cadeau. C’était une mauvaise décision. Je ne sais pas pourquoi le VAR n’est pas intervenu. C’est incroyable, peut-être qu’ils dormaient. On jouait le ballon et il y a un contact. Je ne sais pas ce que le VAR regardait. Mais si vous revoyez l’action, on jouait la balle, c’était même en fait une faute contre nous. J’ai demandé à des gens de la Fifa si je pouvais parler un peu avec l’arbitre (une fois le match terminé, ndlr), de façon calme, mais ils m’ont dit que ce n’était pas possible », a insisté le sélectionneur ghanéen.

Iñaki Williams s’est lui aussi montré très agacé : « Salisu dit qu’il n’y a pas penalty. Je ne pense que c’est un penalty clair. Mais il est évident qu’avec un joueur du niveau de Cristiano Ronaldo, quand il va au sol, c’est plus facile de donner penalty. Mais je vous le dis, nous avons fait trop d’erreurs. » Le Ghana tentera de relever la tête dès lundi face à la Corée du Sud, alors que le Portugal défiera l’Uruguay.

RMC Sport

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi