Camerounactuel

Mondial 2022 : Samuel Eto’o Fils en repérage au Qatar

Le président de la Fecafoot et le staff technique des Lions indomptables sont à Doha où la FIFA a organisé en début de semaine un séminaire pour les 32 équipes participantes.

Après avoir assisté au premier match des Lionnes à la CAN féminine de football dimanche dernier au Maroc, Samuel Eto’o, président de la Fecafoot, et Rigobert Song, manager sélectionneur des Lions indomptables, ont pris la route du Qatar. Dans le pays qui accueillera la Coupe du monde dans quatre mois, ils ont retrouvé quelques membres du staff technique de la sélection et des responsables de la fédération.

Mardi, le groupe a ainsi visité et apprécié les commodités offertes par l’hôtel qui accueillera le Cameroun en novembre prochain, le Banyan Tree, classé 5 étoiles. Samuel Eto’o a également eu une séance de travail avec les responsables de l’établissement en présence des responsables hébergement et sécurité de la FIFA. A cet effet, près de 50 agents seront mis à la disposition de l’équipe tout au long du tournoi.

Le staff des Lions indomptables a également pris part au séminaire organisé les 4 et 5 juillet par la FIFA avec les 32 équipes participantes. L’occasion pour toutes les parties de faire le point sur les préparatifs de ce Môndial qui s’annonce particulier. Parmi les sujets évoqués en présence de Gianni Infantino, président de la FIFA, la sécurité et la logistique figuraient en bonne place.

Pendant la compétition, les autorités locales vont s’appuyer sur l’OTAN et les Etats-Unis pour les questions sécuritaires. Fait nouveau : les équipes ont été informées qu’elles n’auront pas droit à la traditionnelle séance de reconnaissance du stade à la veille des matchs. Afin de ne pas abîmer la pelouse des enceintes, l’organisation a décidé que les sélections feront leur mise en place tactique sur leurs stades d’entraînement.

Mais le point culminant de ce séminaire aura été la présentation aux équipes du « hors- jeu automatisé » qui sera mis en application pendant la compétition. Cette nouvelle technologie « offre un outil de soutien aux arbitres vidéo et aux arbitres sur le terrain pour les aider à prendre des décisions plus rapides, précises et cohérentes sur les situations de hors-jeu » selon la FIFA.

Ce hors-jeu automatisé utilisera 12 caméras placées sous le toit du stade afin de suivre le ballon ainsi que chaque joueur (jusqu’à 29 points de données contrôlés 50 fois par seconde) pour déterminer leur position exacte sur le terrain. Les 29 points de données contrôlés comprennent les extrémités et membres pertinents pour l’analyse des situations de hors-jeu.

L’AI Rihla, le ballon officiel Adidas de la Coupe du monde 2022, jouera un rôle primordial pour la détection des situations de hors-jeu délicates, puisqu’il contient un capteur, placé au centre du ballon, qui envoie des données à la salle de visionnage 500 fois par seconde, permettant une détection très précise du moment exact où le ballon est joué.

Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi