Camerounactuel

Le Sénateur Flambeau Ngayap accusé de vol d’objets à l’hôtel Mont Febé

Feuilleton épique. Un sénateur camerounais accusé de vol d’objets de luxe appartenant à l’hôtel Mont Febé de Yaoundé, dans la capitale politique du Cameroun.

Il s’agit du sénateur Pierre Flambeau Ngayap de l’Union Nationale pour la Démocratie de le Progrès ( UNDP), un parti de l’opposition allié au régime perpétuel de Yaoundé, depuis 25 ans. Le sénateur incriminé qui est aussi vice-président du parti du perpétuel ministre d’État Bello Bouba Maigari, nous donne connaissance une lettre de dénonciation du directeur général (DG) de l’hôtel Mont Febé, et adressée au secrétaire général du sénat, a dérobé les objets objet du litige, lors de ses séjours dans l’établissement.

» Nous venons par la présente correspondance vous saisir au sujet d’une situation très préoccupante. En effet, lors de nombreux séjours de Monsieur le Sénateur NGAYAP, Vice-président de l’UNDP, nous avons constaté que ce dernier emportait par devers lui, de nombreux objets estampillés  » Hôtel Mont Febé », qu’il allait subrepticement cacher dans son domicile à Douala « , écrit le DG de l’hôtel Mont Febé à Michel Meva’a Meboutou le secrétaire général du sénat camerounais, dans une lettre datée du 1er avril 2022.

Et de poursuivre : « au préalable, nous avons essayé de le joindre au téléphone le 17 septembre 2021, pour régler ce problème. Mais nos multiples tentatives sont restées infructueuses et ce, jusqu’au 21 novembre 2021 où il a prétexté la tenue d’une Commission qui l’empêcherait de venir nous rencontrer. Grâce à l’intervention du président de son parti (UNDP), nous avons pu tenir une assise le 1er décembre 2021. C’est ainsi qu’il a été décidé entre les parties, afin d’éviter que l’affaire ne fasse de bruit, que Monsieur le Sénateur reviendra le lendemain chercher la facture préparée, évaluée modestement à hauteur de FCFA 6 310 000 ( six millions trois cent 10 milles) pour le paiement. »

L’hôtel Mont Febé menace de traîner le Sénateur Pierre Flambeau NGAYAP en justice, en cas de non- aboutissement des voies de conciliation pour lesquelles le top management opte depuis lors, et ce, jusqu’à présent. Mais il se dresserait éventuellement sur leur chemin, l’immunité judiciaire du sénateur incriminé.

Affaire à suivre…

237 Online

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi