fbpx

Cameroun Actuel

Le MRC dans l’Extrême-Nord : Dr Boucthe Jean Pierre appelle au calme face à une possible interdiction de réunion

MRC

Le Secrétaire de la Fédération régionale du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) dans l’Extrême-Nord, Dr BOUTCHE Jean Pierre, a lancé un appel à la sérénité envers les militants de son parti politique. Cet appel survient suite à des retards et des incertitudes concernant l’organisation d’une réunion publique prévue pour le 12 mai prochain à Maroua.

Initialement prévue pour se tenir de 13h30 à 18h30 dans la ville de Maroua, cette réunion du MRC n’a pas encore reçu de notification officielle de la Sous-préfecture de Maroua 1er, malgré une déclaration effectuée le 24 avril 2024. Cette situation est perçue par le MRC comme une violation de la loi, puisque le récépissé aurait dû être délivré immédiatement après la déclaration.

Dr BOUTCHE Jean Pierre exprime ainsi ses inquiétudes quant à une possible interdiction implicite de la réunion, bien que l’autorité administrative n’ait pas explicitement confirmé cette mesure. Il souligne les risques encourus par les militants en cas de tenue de la réunion, pouvant être utilisée comme prétexte pour réprimer le parti.

La réunion, initialement prévue pour installer les organes de base de la Fédération régionale du MRC dans l’Extrême-Nord, est désormais entourée d’incertitudes. Malgré cette situation, Dr BOUTCHE Jean Pierre encourage les militants à rester calmes et à continuer de s’engager politiquement.

«On est donc face à une interdiction implicite, non assumée par l’autorité administrative, car si le MRC tenait malgré tout sa réunion publique, ceux qui arrêtent, torturent et emprisonnent arbitrairement illégalement ses militants auront beau jeu de dire que la manifestation était illégale, pour couvrir leurs basses besognes dans le piétinement des lois de notre pays. Ce au grand bonheur de magistrats complices qui, oubliant leur serment, prennent un plaisir cynique à bafouer les lois dont ils sont censés être les gardiens ultimes.

«La Fédération régionale du MRC de l’Extrême-nord appelle les nombreux militants et sympathisants de sa Fédération, qui se sont dépensés sans compter pour la préparation de cet évènement dont l’ampleur aurait permis aux uns et aux autres de mesurer notre vitalité et notre engagement républicains, à garder leur calme malgré le profond sentiment de frustration que leur inflige cette nouvelle violence administrative. Il les tiendra informé du format que pourrait prendre la cérémonie d’installation des responsables des organes de base du parti qui était prévue», écrit le Secrétaire de la Fédération régionale du MRC dans l’Extrême-Nord Dr Boucthe Jean Pierre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi