fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun mise sur une récolte de blé locale pour réduire ses importations

Dans les prochains jours, Wassande, une localité de l’Adamaoua au Cameroun, accueillera une récolte de blé prometteuse. Cette annonce survient après une visite du ministre de l’Agriculture, Gabriel Mbairobe, sur le terrain le 22 décembre 2023. La récolte, issue de semences fournies par l’Institut de recherches agricoles pour le développement (Irad) à une coopérative locale en août 2023, témoigne des avancées en matière de développement de la culture du blé dans la région.

Cette initiative s’inscrit dans une stratégie plus large visant à réduire la dépendance du Cameroun aux importations de blé, qui ont considérablement impacté la balance commerciale du pays. L’Irad a entrepris des expérimentations de variétés de blé adaptées au climat local, concentrant ses efforts dans les régions du Nord-Ouest et de l’Adamaoua. Cette dernière région a été choisie pour lancer les premiers champs semenciers, soutenue par des financements conséquents consécutifs à une directive du président Paul Biya.

La subvention spéciale de plus de 10 milliards de FCFA accordée à l’Irad, selon une instruction présidentielle en avril 2022, a pour objectif de dynamiser la production nationale de blé. Cette volonté gouvernementale de relancer cette culture trouve son impulsion dans les chiffres alarmants des importations de blé en 2021, s’élevant à près de 966 400 tonnes, causant un déficit commercial et une sortie de devises conséquente.

Cette avancée dans la production locale de blé offre des perspectives encourageantes pour réduire la dépendance aux importations et renforcer la sécurité alimentaire du Cameroun. La mise en valeur de ces récoltes locales pourrait être un levier crucial pour stabiliser la balance commerciale du pays et favoriser une économie plus autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi