Camerounactuel

L’ancien entraîneur des Lions Indomptables, le Belge Henri Depireux, est décédé à l’âge de 78 ans

Après une carrière footballeur peu réussi, le belge devenu entraîneur a dirigé de nombreux clubs européens notamment en France et en Belgique.

Sur le continent africain, Henri Depireux a également fait ses armes. Le technicien belge a été sélectionneur des Lions Indomptables entre 1996 et 1998. Avec lui, la sélection camerounaise s’est qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde 1998 en France et pour la CAN 1998 au Burkina Faso.

Débarqué au Maroc, le belge aussi dirigé les FAR de Rabat (1997-1998) avec lesquelles il a remporté une Coupe du Trône en 98 et a décroché une place en finale de la Coupe des Coupes africaines la même année. De 2006-2007, Henri Depireux avait entraîné les Léopards de la RD Congo. Sa dernière aventure sur le continent.

Pour revenir au Cameroun, Henri Depireux avait qualifié l’équipe du Cameroun au mondial 98 en France. Sur les 14 match à disputer par les Lions, pour la qualification à cette compétition, il avait joué 12 matchs et il ne restait juste qu’un match nul aux Lions Indomptables pour se qualifier.

On a encore en mémoire ce fameux Cameroun contre Zimbabwe le 6 avril 1997 au stade omnisports de Yaoundé où le stade a failli s’écrouler. Ce jour, Tchoutang Bernard inscrit sur reprise de volée à la 90 ème minute ce qui permet aux Lions de remporter le match. Malheureusement, Henri Depireux fut limoger abusivement par le gouvernement camerounais sans toutefois le dédommager.

Jusqu’à son décès il réclamait son argent au Cameroun. Il faut dire très clairement que Claude LeRoy est arrivé au pays de Roger Milla juste pour conduire l’équipe au mondial 98.

Henri Depireux était un grand artisan de la génération des lions Indomptables qui nous ont fait beaucoup rêver après celle de Milla. Cette équipe qui a fait de très belles prestations jusqu’en 2002 était composée entre autres de Patrick MBOMA, JOB Désiré, TCHAMI Alphonse, Wome NLEND, Lucien METOMO,, Raymond KALLA, SIMO Augustine, Geremie NJITAP, Joël EPALLE, Rigobert SONG, Samuel ETO’O etc.

Il s’en va ainsi laissant plus de 400 millions de francs CFA qu’il réclamait au gouvernement Camerounais.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles