Camerounactuel

« La meilleure phase de groupes de l’histoire », selon Gianni Infantino

L’identité des huit quarts de finaliste de la Coupe du monde est désormais connue. L’occasion pour le président de la Fifa, Gianni Infantino, de faire un premier bilan. Le dirigeant salue la « meilleure phase de groupes de l’histoire » de la compétition.

Après un peu plus de deux semaines de compétition, le Mondial 2022 au Qatar arrive dans sa phase terminale. Dans onze jours, on connaîtra l’identité du prochain champion du monde. Gianni Infantino, le président de la Fifa, a profité de deux jours de répit (il n’y a pas de matchs ce mercredi ni ce jeudi) pour tirer un premier bilan pour le site de la Fifa.

Matchs spectaculaires dans les huit groupes, records de fréquentation et d’audiences à travers le monde, et franc succès du ‘FIFA Fan Festival’ de Doha, tant de choses qui ravissent Gianni Infantino. « J’ai vu tous les matchs et ce fut la meilleure phase de groupes de l’histoire des Coupes du Monde de la Fifa. C’est donc très prometteur pour le reste de la Coupe du Monde », s’est-il félicité.

Une belle diversité et un niveau élevé

« Il n’y a plus de petites équipes et plus de grandes équipes, selon le président de la Fifa. Le niveau est très, très égal. Pour la première fois également, des équipes nationales de tous les continents se qualifient pour la phase à élimination directe, pour la première fois dans l’histoire. Cela montre que le football est vraiment en train de devenir véritablement mondial. »

Du côté du spectacle, Gianni Infantino vante plusieurs chiffres: « Le premier tour à élimination directe a comporté un total de 28 buts sur les huit matchs disputés; le plus grand nombre depuis l’introduction des huitièmes de finale en 1986 », indique l’homme de 52 ans.

Le public au rendez-vous, d’après Infantino

Alors que quelques doutes persistaient à l’approche de la compétition sur l’intérêt du public pour ce Mondial, ils sont levés selon le président de la Fifa. « Nous avions déjà plus de deux milliards de téléspectateurs (durant la phase de grupes, ndlr), ce qui est vraiment incroyable. Deux millions et demi de personnes dans les rues de Doha et quelques centaines de milliers chaque jour dans les stades, tous ensemble, applaudissant ensemble, soutenant leurs équipes », décrit Infantino, qui parle d’une « atmosphère fantastique, de grands objectifs, une excitation et des surprises incroyables ».

« En ce qui concerne la fréquentation des stades, ils sont complets pratiquement à chaque match. Les fan festivals, les différentes fan zones, sont également très fréquentées par les gens qui célèbrent et s’amusent », constate Gianni Infantino. Les chiffres publiés à la fin de la phase de groupes lui donnent raison puisqu’ils ont montré une fréquentation cumulée de 2,45 millions pour les 48 premiers matchs, d’après la Fifa. L’impression diffère en revanche, avec des rangées de sièges vides régulièrement constatées.

Gianni Infantino se veut optimiste et ne cache pas ses (très hautes) ambitions pour la suite et la fin du Mondial: « Nous espérons que la Coupe du Monde de la Fifa se poursuivra et se terminera comme elle a commencé. Je suis sûr que nous atteindrons les cinq milliards de téléspectateurs dans le monde. »

RMC Sport

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi