fbpx

Cameroun Actuel

Joseph Feutcheu : « Eto’o viole les textes pour régler ses comptes »

Le Capitaine d’Armée Joseph Feutcheu a accordé une interview pour expliquer en profondeur pourquoi il a tourné le dos au président Samuel Eto’o Fils. Soutien majeur de son arrivée à la tête du football camerounais, il est horrifié par le contenu de l’enveloppe. Il aurait en effet eu un contentieux avec une décision de la Fécafoot que dirige Samuel Eto’o. Il accuse le Secrétaire Général d’avoir inventé un nouveau et faux règlement du championnat pour garder Avion du Nkam en Elite One. Cela a eu comme résultat de et pousser frauduleusement Djiko FC de Bandjoun en Elite Two. Entretien.

Mon Capitaine que se passe-t-il autour de votre club ?

Capitaine Joseph Feutcheu : Il se passe que nous avons joué la 22 ème journée du championnat Elite One. Ils sortent un classement où Djiko FC de Bandjoun, mon club, est classé 7ème. Puis le SG de la FECAFOOT et ses gens ont fait 3 classements au bureau sans match. Il ont tour à tour classé Djiko FC de Bandjoun 8 ème, puis 9 ème, et 10 ème.

Sans matches joués. Enfin ils ont décidé que mon équipe doit jouer un match de barrage. Nous sommes descendus à Douala où on a passé deux semaines à nous préparer. La FECAFOOT a refusé de programmer ce match qu’elle même a annoncé. Brutalement j’ai appris que Djiko FC de Bandjoun est relégué en Elite Two. C’est du faux contre mon équipe !

Samuel Eto’o voulait garder Avion du Nkam en Elite One

Pourquoi ?

Tout ce spectacle c’est pour faire monter Avion du Nkam en Elite One. Je tiens à relever que Avion du Nkam n’a jamais porté réserve contre un joueur à la phase aller. Mais curieusement on a que Avion du Nkam a porté des réserves contre un joueur de UMS de Loum. Pourtant il est écrit dans le règlement de la FECAFOOT qu’ils nous ont distribué que dès que la phase retour est lancée aucune requête n’est acceptée par le SG de la FECAFOOT. Personne n’a daigné regardé mes requêtes.

Entre temps le SG et ses amis créent une situation floue autour du match Avion du Nkam et UMS de Loum. Pour favoriser Avion du Nkam. Contre le règlement de la saison 2022/2023. Ils montent une fausse histoire où Avion du Nkam porte plainte contre UMS de Loum dans un match où ils ont fait match nul à cause d’un joueur. Loum perd le match. Pourtant le règlement interdit une requête contre un joueur 15 jours après que le SG de la FECAFOOT a publié la liste des joueurs du championnat.

Où se trouve le problème ?

Ils ont inventé un règlement pour nous régler les comptes. Au chapitre 19 du règlement du championnat Elite One 2022/2023 tout est clair aux alinéas 53.2, 53.3, 53.4. Qui disent quoi ? Le SG de la FECAFOOT publiera la liste des joueurs par club sur le site internet de la FECAFOOT pour d’éventuelles réclamations au plus tard le 28 février 2022…, Le SG de la FECAFOOT publiera la liste des joueurs par club sur le site internet de la FECAFOOT au plus tard 15 jours après la fin de la deuxième période d’enregistrement.

A compter de ladite publication les réclamations portées sur la qualification des joueurs ne seront plus recevables… A compter de la phase retour du championnat, les réclamations portant sur la qualification des joueurs ne seront plus recevables… Voilà ! Ce règlement est cosigné SG et président de la FECAFOOT et daté du 12 octobre 2022. Tout le monde a ça !

Selon vous le règlement a été bafoué et à quel niveau ?

Ce chapitre 19. D’où sort-il que Avion du Nkam porte plainte contre un joueur de UMS de Loum vers la fin du championnat ? Donc loin après le début de la phase retour ? Ils ont fabriqué un nouveau règlement pour faire monter leur équipe Avion du Nkam en Elite One dans le faux. Et déclarer Djiko FC de Bandjoun relégué en division inférieure.

C’est de ça qu’il s’agit. C’est un scandale qu’il faut rectifier. Je réclame le reclassement de mon équipe en Elite One. Sans débat. C’est quelle injustice devant tout le monde entier et en plein jour contre mon club ?

De nouveaux règlements ajoutés à tête chercheuse

C’est pour cette raison que vous démissionnez du Comité exécutif de la FECAFOOT ? Pourtant vous avez combattu pour l’élection de Samuel Eto’o Fils à la tête de la FECAFOOT ?

Oui ! C’est insupportable ! C’est pas Djiko FC de Bandjoun qu’on doit sacrifier pour aider Avion du Nkam. J’investis beaucoup pour mon club et je n’entends pas que des gens sans scrupules viennent jouer ce mauvais jeu contre moi. J’ai fait des requêtes. Rien ! Ce qui m’a fait démissionner c’est surtout la réponse du président Eto’o Fils sur qui nous avons placé tout notre espoir pour purifier la Fecafoot.

Je l’ai eu au téléphone pour lui poser tous ces problèmes. Il était aux USA et m’a répondu : « Je peux faire descendre en division inférieure n’importe quelle équipe que je veux« .

Il a raccroché dans mon oreille. J’ai failli avoir l’AVC. Quand il m’a dit ça j’ai compris que rien n’a changé à la FECAFOOT. Nous qui investissons pour les jeunes nous allons faire comment ?

Quand les gens vont prendre les décisions dans leur bureau pour pénaliser les équipes qui ont proprement joué au détriment de celles que la FECAFOOT fabrique. Il m’a tourné le dos disant que décidé c’est décidé. J’ai donc décidé de quitter le Comité exécutif de la FECAFOOT. Pour quoi continuer à soutenir un président qui promeut l’injustice devant tout le monde !

Que dites-vous pour terminer ?

Je réclame le reclassement de mon club. Djiko FC de Bandjoun a joué sa saison dans la paix. Il doit être maintenu en Elite One. Il n’y a pas deux règlements de la compétition au cours d’une même saison. Que le président Samuel Eto’o Fils prône la justice. Nous l’avons accompagné et soutenu pour venir chasser ces vieux démons de la FECAFOOT. Pas pour venir les réveiller et noyer encore le football camerounais.

Propos recueillis par Paul Ngouaré Kindji / Realites Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi