Camerounactuel

Fête nationale 2022 : le général Agha Robinson Ndong commande le défilé militaire

Le point d’orgue de la 50ème édition de la fête de l’Unité Nationale sera un grand défilé militaire et un match civil présidé par le Président de la République au Boulevard du 20 Mai à Yaoundé.

L’événement d’une durée de 90 minutes se déroulera en deux phases ; le défilé militaire et le match civil passé.

La première phase de la sera marquée par les honneurs militaires rendus au Président de la République, Commandant en Chef des Forces Armées et le défilé militaire regroupant toutes les composantes des forces armées.

Selon le programme, le défilé militaire sera commandé par le Commandant de la 3ème Région Militaire Interarmées, dont le Quartier Général est à Garoua.

Lors des répétitions générales ce mercredi 18 mai 2022, le Général de Brigade a donné un avant-goût de ce à quoi ressemblera le défilé.

Il a donné le ton du défilé, d’une voix tonitruante qui appelle toutes les troupes à se mettre en ligne pour le défilé.

L’exercice a vu se succéder les fantassins, les forces motorisées et aériennes devant les hauts responsables militaires, le ministre délégué à la présidence chargé de la défense et quelques représentants de la présidence.

A la fin du défilé, le Général de Brigade présentera un salut militaire au Commandant en Chef des Forces Armées.

Les répétitions se sont terminées par des mises au point et des recommandations ont été faites en amont du jour J par le chef d’état-major des armées, le général de corps d’armée René Claude Meke aux troupes.

Profil du général Agha Robinson

Le natif de Wum dans la division Menchum de la région du Nord-Ouest du Cameroun a été nommé général de brigade par le président le 29 juin 2017.

Il a été nommé commandant pionnier de la 5e région militaire interarmées nouvellement créée qui couvre les régions de l’ouest et du nord-ouest avec un quartier général à Bamenda.

Il a joué un rôle actif pour contenir la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en l’empêchant de s’aggraver et en obligeant plusieurs combattants séparatistes à déposer les armes.

Il a ensuite été muté à la tête de la 3e région militaire mixte qui couvre les régions du Nord et de l’Adamaoua avec son quartier général à Garoua.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi