fbpx

Cameroun Actuel

Énergie verte : le Cameroun inaugure deux centrales solaires à Guider et Maroua

Les centrales solaires de Guider et Maroua, les deux plus grandes du Cameroun, ont été inaugurées par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, lors d’une descente sur le terrain du 19 au 23 septembre 2023 dans la partie septentrionale du pays. Ces infrastructures énergétiques, d’une capacité cumulée de 30 MW, contribuent à améliorer considérablement la qualité du service public de l’électricité dans cette région, qui était autrefois sujette à des baisses drastiques de production en raison de problèmes d’hydrologie affectant le barrage de Lagdo.

Grâce à ces centrales solaires, les centrales thermiques utilisées auparavant pour renforcer l’offre de production dans cette partie du pays peuvent maintenant être arrêtées, ce qui génère des économies budgétaires pour l’État. En effet, l’entrée en service officielle de ces centrales permet de réduire les coûts liés à l’utilisation des centrales thermiques, tout en améliorant la fiabilité de l’approvisionnement énergétique.

Bien que les centrales solaires de Guider et Maroua aient été inaugurées en septembre 2023, elles ont déjà commencé à injecter progressivement leur production dans le réseau interconnecté Nord (RIN) depuis fin 2022. Ces centrales ont ainsi contribué à améliorer la fourniture d’électricité dans les régions du Nord, de l’Adamaoua et de l’Extrême-Nord, qui constituent le RIN. Au premier trimestre 2023, ces régions n’ont pas connu les habituels délestages en raison d’un déficit de production, ce qui représente une grande avancée depuis trois ans.

Le projet d’installation de ces centrales solaires modulaires dans la partie septentrionale du Cameroun a été validé en 2021 par le gouvernement camerounais, suite à l’offre de la société norvégienne Scatec. L’objectif était de résorber la baisse drastique du niveau des eaux dans le barrage de Lagdo, qui avait réduit la production de cette infrastructure à seulement 20 MW, sur une capacité installée de 72 MW. Cependant, en raison de contingences techniques, le projet a connu un retard dans sa réalisation, ce qui a nécessité des consultations supplémentaires pour garantir la stabilité de l’approvisionnement énergétique.

Malgré ces obstacles, les centrales solaires de Guider et Maroua ont permis de réaliser des économies budgétaires de l’ordre de 5 milliards de FCFA en seulement neuf mois. Cette réussite témoigne de l’importance croissante de l’énergie solaire dans la diversification du mix énergétique du Cameroun et dans la garantie d’un approvisionnement fiable et durable en électricité.

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien