Camerounactuel

Dernière heure : Manaouda Malachie rejette le don de Kamto

Le patron de la Santé publique au Cameroun vient de stopper net Christian Penda Ekoka, le coordonnateur  de l’initiative  « Survie Cameroun ».

Maurice Kamto, l’ancien candidat malheureux à la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun entre dans la danse des donateurs pour venir à bout du coronavirus. En effet, le président du Mrc a procédé ce jeudi 30 avril 2020 à la remise d’un important don à Christian Penda Ekoka, le président du Comité de gestion de « Survie Cameroun ».

Le don est constitué de « 10 000 masques barrières, de 6 800 masques chirurgicaux et de 950 tests de dépistage du Covid-19, ce don personnel se veut la contribution d’un citoyen Camerounais ordinaire soucieux d’apporter une aide secourable dans la lutte contre la pandémie Covid-19 », lit-on dans le communiqué qui annonce cette dotation.

Manaouda Malachie

Le matériel va être mis à la disposition du ministre de la Santé publique.  « Le don humanitaire a été immédiatement réceptionné par M. Penda Ekoka Christian qui s’est engagé à le mettre à la disposition du Ministère de la Santé publique sans délais. Le colis a donc aussitôt après réception, pris la direction des services du Ministre de la Santé Publique du Cameroun M. Manaouda Malachie », précise le communiqué qui donne l’information.

Au dernière nouvelle, Manaouda Malachie, le ministre camerounais de la Santé publique vient de refuser ce important don du Mrc. « Du jamais vu ! Le ministre de la santé a refusé de recevoir du matériel destiné au personnel médical de nos hôpitaux », écrit Mayor Fonning, un militant du Mrc sur son Facebook. Depuis le lancement de cette initiative survie Cameroun, Paul Atanga Nji, le tonitruant ministre de l’Administration territorial s’oppose farouchement à cela. Ce geste intervient quelques jours après le don de Paul Biya au 360 communes que compte le Cameroun.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles