Camerounactuel

Departement du Noun: 35 cas enregistrés en une semaine

Face à la propagation rapide de ce virus dans sa localité, le gouverneur Augustine Awa Fonka appelle les populations à plus de responsabilité pour éviter la propagation du virus.

Le ton est interpellate Dans un communiqué radio signé le lundi 04 mai 2020, le gouverneur de la région de l’Ouest Augustine Awa Fonka attire l’attention des populations du département du Noun sur les risques qu’elles encourent au cas où elles ne respectent pas les mesures barrières édictées par le gouvernement et l’Oms.

En effet, alors que ce département n’avait encore aucun cas déclaré de Covid-19 il y a une semaine, l’on a dénombré au 02 mai 2020, 35 cas positifs sur les 121 déclarés dans la région de l’Ouest. La raison de cette avancée exponentielle se trouve dans le non-respect des mesures barrières édictées le 17 mars dernier par le gouvernement pour éviter la propagation du coronavirus.

Le gouverneur demande de suspendre des pratiques contraires dont la doua (prière commémorative à la suite des décès), la sadaka (culte d’action de grâce), les mariages traditionnels et les prières dans les mosquées sans respect de la distanciation sociale.

Augustine Awa Fonka demande aux populations du Noun de se ressaisir afin de mettre un terme à la dérive observée. Il leur préconise le port systématique des masques dans tous les espaces ouverts au public, le respect strict des mesures barrières édictées par le gouvernement, notamment la distanciation sociale et l’interdiction de tout regroupement de plus de 50 personnes.

Dans son communiqué radio, le gouverneur recommande une fois de plus la collaboration de tous, afin d’encourager le corps médical et les autres personnels paramédicaux qui sont au front au quotidien pour la bonne gestion de cette pandémie planétaire. La région de l’Ouest compte aujourd’hui six décès des suites de Covid-19 dont trois dans le seul département du Noun.

Pour le délégué régional de la Santé, Dr Daouda Chinmoun, les populations du Noun doivent respecter les mesures. «Jusqu’à présent, certaines personnes dans le Noun ont cru que c’est l’affaire des autres. Non. C’est l’affaire de tous. Il faut porter les masques, respecter la distanciation sociale, rester à la maison, car, le Covid-19 est une réalité », recommande le Dr Daouda Chinmoun.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles