Camerounactuel

Décentralisation : Maurice Kamto répond à Emmanuel Macron

Lors de sa visite au Cameroun, Emmanuel Macron n’a pas rencontré les opposants à Paul Biya. Cependant, à l’institut français, une délégation française constituée de députés s’est entretenue avec les leaders de quelques partis politiques, y compris le RDPC. Le parti au pouvoir était représenté par Grégoire Owona.

Alice Sadio de l’AFP rapporte les propos tenus par Maurice Kamto aux français : « Il ne serait pas bien vu qu’un partenaire du Cameroun, quel qu’il soit, donne l’impression qu’il a une préférence sur les solutions internes. Si on a le sentiment qu’une option est déjà prise on ferme la porte au dialogue. »

Une réponse aux propos d’Emmanuel Macron qui déclarait au point de presse avoir fait part à Paul Biya de son soutien au processus de décentralisation qui se trouve d’ailleurs bloqué. Or les anglophones revendiquent aujourd’hui à minima le fédéralisme.

Pour Maurice Kamto qu’un acteur d’envergure à l’image de la France apporte son soutien aux propositions d’un gouvernement accusé d’être à l’origine de la crise c’est par là contribuer à fermer les portes du dialogue. Voire alimenter la guerre. Ce dont Paris n’en a certainement pas besoin.

Boris Bertolt

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi