Camerounactuel

Covid-19 : la prévention induit des changements d’habitudes chez les populations du Sud

Il n’est plus rare de rencontrer des citoyens avec leurs gels hydro alcooliques. Ce produit fait désormais partie des habitudes des habitants de la région du Sud.

Jamais sans mon gel hydro alcoolique. Tel semble être le mot d’ordre des populations de la région du Sud depuis quelques temps. Ebolowa, Sangmelima, Ambam ,Kribi et dans les autres villes les populations ont tôt fait d’adopter les gels hydro alcooliques pour se prémunir de la pandémie du covid-19. Pour Élisabeth Mengue  » je ne peux plus me séparer de mon gel à longueur de journée. J’ai opté pour lui je l’ai même placé à l’entrée de ma maison pour mes visiteurs « .

Simple phénomène de mode

Désormais le petit flacon fait partie des gadgets et accessoires qu’on exhibe ou brandit fièrement. Dans la rue,comme en privé hommes et femmes se baladent avec ce produit à longueur de journée. Faisant suite aux mesures édictées par le gouvernement de la république sur les prescriptions à observer les populations de la région du Sud se sont pliées à l’exigence. Les plus nantis ont même acheté pour toute la famille.

Rester up to date

Mais il est des gels hydro alcooliques comme il est des masques cache-nez. La psychose désormais tacite impose chez certains un suivisme béat. Surtout dans ce combat contre le nouveau coronavirus où les spécialistes de santé publique recommandent l’usage systématique et régulier de ces solutions et outils. Mais ils ne sauraient remplacer efficacement et en aucun cas le lavage des mains avec de l’eau coulante et du savon disent-ils également.

Selon Anicet Mfoulou, « je l’ai toujours avec moi parce que dans nos traditions on se salue avec les mains et comme on partage pratiquement tout, les mêmes objets il est question d’avoir son gel ». Dans la région du Sud les gels hydro alcooliques et les autres gadgets du covid-19 ont pignon sur rue.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles