Camerounactuel

Covid-19 : avec 650 cas positifs, Manaouda Malachie rend le port du masque obligatoire

Exhortation faite ce dimanche dans un post après que 95 personnes aient été testées positives à la maladie.

C’est une bien triste nouvelle pour le berceau de nos ancêtres. Ce dimanche 5 avril 2020, le pays enregistre 650 personnes testées positives à la pandémie du Covid-19. On se souvient que samedi dernier, le Cameroun enregistrait 600 cas confirmés au Covid-19. Le nombre de décès est de O9, tandis que celui des guéris est de 17.

« Nous sommes passés à 650 ce soir. Cela va malheureusement encore grimper ces jours avec la campagne de testing massif que nous avons lancé. Alors nous devons tous, obligatoirement, nous couvrir le nez et la bouche en sortant de chez nous. Protégeons notre vie et celle des autres », écrit ce dimanche Manaouda Malachie, le ministre de la Santé publique sur son compte Twitter.

Testing massif

Cette campagne de testing massif est lancée depuis la semaine dernière dans la ville de Douala. C’est ce qui fait alors que le nombre de malade grimpe à une vitesse inquiétante.  « Douala est une préoccupation particulière, dans la mesure où sa maîtrise devrait permettre de mieux endiguer cette pandémie au Cameroun. La discipline des citoyens et la contribution des exécutifs municipaux devraient concourir à cette maîtrise de la contamination, nécessaire à tous », a expliqué le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie.

La semaine écoulée, avec les prélèvements sur 1000 personnes suspectes, 350 malades sont extirpés de la population. Le testing de masse peut donc révéler d’autres malades qui sont actuellement dans les quartiers. Ce qui va faire grimper le nombre de personnes malades au Cameroun. Plus que jamais le pays est appelé à doubler de vigilance pour limiter la propagation du virus.

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles