Camerounactuel

Coronavirus : Nchout Njoya Ajara dit ne pas être frustrée de sa mise en quarantaine

L’internationale camerounaise reconnait la nécessité de son isolement par son club.

Nchout Njoya Ajara, la joueuse camerounaise est sereine. Juste après son retour de la Zambie pour le compte du cinquième tour éliminatoire des Jeux Olympique Tokyo 2020, elle est mise en quarantaine par son club (Valérenga). L’équipe norvégienne est qualifiée pour joueur la ligue des champions européenne de football dames cette saison.

«Mon club m’a informé de ma mise en quarantaine à mon retour, j’étais surprise puisque je n’étais pas au courant du dispositif. Je ne suis pas frustrée d’autant plus que c’est une directive nécessaire, et cela est appliquée à toutes mes coéquipières qui revenaient de leurs sélections», explique la joueuse. Au Cameroun déjà cinq personnes sont touchés par le coronavirus.

Jeux Olympiques Tokyo 2020

La première dauphine du Ballon d’or 2019, ne compte pas pour autant abandonner son pays natal. Elle se dit prête à répondre à toutes les convocations de la sélection nationale camerounaise. «Ça fait partie des risques du métier. C’est comme un soldat qui refuse de se rendre dans une zone de guerre pour défendre sa nation. Jouer pour mon pays est une obligation tant qu’on a besoin de moi», précise celle-ci.

Au mois d’avril prochain, le Cameroun affronte le Chili en aller-retour. La rencontre compte pour les barrages des Jeux Olympiques Tokyo 2020. Pour elle, ces deux rencontres sont primordiales pour l’équipe nationale camerounaise. «Ces deux rencontres sont capitales et elles sont en période Fifa. Je ne vois pas mon club s’opposer à mon départ pour le Cameroun», poursuit celle-ci. Au passage, elle estime judicieuse que la Fifa repousse ces différentes rencontres à une date ultérieure.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles