Camerounactuel

Coronavirus : le maire de Bafoussam apporte du sien pour éradiquer cette pandémie de sa ville

Cameroon tribune n°12079/8278

Bafoussam : de meilleures commodités pour les patients

Roger Tafam, le maire de la ville, a remis jeudi dernier, des matelas qui vont contribuer à l’amélioration des conditions d’accueil et d’hébergement des patients.

208. C’est le nombre de chambres actuellement disponibles sur le site des logements sociaux de Koue-kong, pouvant accueillir les patients asymptomatiques, testés positifs au coronavirus à l’Ouest.

Le besoin urgent à surmonter étant l’équipement de ces locaux, surtout en literie. Le maire de la ville y a apporté sa contribution le jeudi 17 avril dernier, en offrant 50 matelas médicaux pour accroitre la capacité d’accueil de ce site.

Cet appui matériel a été réceptionné sur site par le préfet de la Mifi, et aussitôt mis à la disposition du comité de veille qui l’a installé dans les chambres.

Le maire de la ville, Roger Tafam, a annoncé l’arrivée d’un second stock de mdtelas, qui sera accompagné d’autres commodités et produits. « Nous voulons permettre à ces patients d’être dans un confort acceptable, devant faciliter et contribuer à leur prompte guérison », a précisé le magistrat municipal.

L’édile de la ville de Bafoussam a rappelé qu’en plus de ces appuis, une équipe du service d’hygiène et de salubrité de la mairie, désinfecte au quotidien les lieux. Une tâche qui est aussi effectuée dans les différents marchés et autres lieux à risque.

Le préfet Chaïbou de la Mifi, en félicitant le geste, a rappelé l’importance du respect des mesures barrières, seules à même de venir à bout de cette pandémie au plus vite.

C’est pour veiller à l’application de ces prescriptions gouvernementales que le préfet et le maire ont par la suite effectué le tour de certains coins de la capitale régionale de l’Ouest, pour sensibiliser notamment les transporteurs et les commerçants sur le port obligatoire du masque. Un dispositif obligatoire pour prévenir et réduire les risques de contamination.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles