Camerounactuel

CAN 2021 : le Burkina Faso passe aux tirs au but

Le Burkina Faso est passé par tous les états ! Rejoints au score in extremis et poussés jusqu’aux tirs au but, les Etalons ont dû piocher avant de valider leur qualification face au Gabon (1-1, 7-6 tab) en 8es de finale de la CAN 2021 ce dimanche à Limbé.

Qualifiés au terme d’un match fou marqué par de nombreux rebondissements, plusieurs faits de jeu et les 16 cartons distribués par l’arbitre marocain Redouane Jiyed, particulièrement tendu, les hommes de Kamou Malo affronteront la Tunisie samedi en quarts de finale.

Pourtant mieux entrés dans la partie, les Gabonais déchantaient lorsque l’arbitre sifflait un penalty particulièrement sévère après une très légère faute d’Obissa sur l’épaule d’Issa Kaboré. Après quelques minutes de tension, Bertrand Traoré se lançait pour le frapper mais expédiait son tir sur le haut de la barre (18e) ! Reboostés par ce petit miracle, les hommes de Patrice Neveu imposaient leur domination et se créaient une énorme double occasion sur corner, mais le défenseur central Soumaila Ouattara, titulaire de dernière minute suite à la blessure d’Issoufou Dayo pendant l’échauffement, renvoyait le ballon sur Palun avant de sauver sur la ligne face à Boupendza.

Bertrand Traoré se reprend

Après ce raté, les Panthères se faisaient surprendre en contre. Suite à une perte de balle d’Allevinah, Dango Ouattara lançait Bertrand Traoré dans le dos d’Ecuele-Manga. Perdant son brassard durant sa course, le capitaine burkinabè sanctionnait la sortie trop tardive d’Amonome en le battant sur un tir rentré avec l’aide du poteau (1-0, 28e).

Malgré ce coup du sort, le Gabon poussait pour égaliser et mettait beaucoup de pression. Il pensait être récompensé avant la pause mais l’égalisation était refusée à Boupendza en raison d’un très léger hors-jeu.

Le Gabon à dix

Malgré l’entrée d’Autchanga, rapidement suivie de celles de Bouanga et Meye au retour des vestiaires, les Panthères manquaient toujours de tranchant à l’approche du but adverse. Boupendza et Meye se gênaient notamment sur une grosse occasion, puis les Gabonais cafouillaient complètement une belle situation dans la surface.

Le tournant du match car, dans la foulée, Obissa était exclu pour un geste d’antijeu sur Dango Ouattara (67e). Même à dix, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina, déjà rentrés en club suite à des complications après leur test positif, continuaient de pousser, mais s’exposaient énormément en contre durant un dernier quart d’heure fou.

Les Panthères s’arrachent, les Etalons sourient

Les Etalons avaient des occasions pour en profiter mais ils manquaient le break en faisant briller Amonone qui mettait tour à tour en échec Traoré, Touré puis Guira. Des ratés que les Burkinabè finissaient par regretter sur corner lorsqu’Ecuele-Manga surgissait et reprenait de la tête pour égaliser avec l’aide involontaire de Guira, buteur contre son camp (1-1, 90e+1). Inespéré ! Dans la foulée, les Gabonais pestaient suite à un hors-jeu sifflé à tort et trop hâtivement à l’encontre de Boupendza, qui pouvait filer seul au but.

Après ces minutes folles, la prolongation s’avérait plus décousue, avec des occasions exclusivement burkinabè, mais le but d’Abdoul Tapsoba était logiquement refusé pour hors-jeu, puis Konaté et Ouédraogo manquaient deux énormes occasions en butant encore sur Amonone. Tout se jouait donc aux tirs au but et, au terme d’une interminable séance, les Etalons se qualifiaient grâce à Ismahila Ouédraogo suite aux échecs de Kanga, N’gakoutou et Palun côté Gabon.

Afrik Foot

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles