Camerounactuel

Cameroun : un faux militaire arrêté à Nomayos

Un jeune homme, dans la vingtaine, a été appréhendé par les forces de l’ordre à Nomayos, département de la Mefou et Akono, pour avoir usurpé l’identité d’un officier militaire.

Se faisant passer pour un militaire, le jeune homme a procédé à la saisie des cartes d’identité nationales des voyageurs, exigeant des sommes colossales pour les leurs rendre par la suite. Il a été appréhendé en possession de quelques cartes d’identité.

Intercepté par la police, le jeune homme a affirmé qu’il souffrait d’amnésie, se manifestant par une perte de mémoire causée par un traumatisme.

Interrogé sur la façon dont ce dernier a obtenu les vêtements militaires, le faux officier a répondu : « C’est comme si je les avais ramassés à la poubelle, mais je n’en suis pas sûr« .

Lorsqu’on lui a demandé son nom, le jeune homme a répondu à l’officier de police : « Je ne me souviens pas, chef« .

Cela survient peu de temps après qu’un homme de 47 ans a été arrêté à Makak pour un abus similaire.

En effet, il était 13h 12 min le 18 juin dernier quand le Colonel Essome Commandant adjoint de la Semil de Yaoundé signale à la Brigade de Makak la présence d’un faux militaire arborant les épaulettes de Colonel au village Libamba, dans un lieu du deuil.

Arrêté, le faux Colonel avouera qu’il se nomme Ndongo Yves, âgé de 47 ans et originaire de l’arrondissement de Sangmelima. Notre Colonel de pacotille médite actuellement son sort dans une cellule de la Semil à Yaoundé.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles