Camerounactuel

Cameroun-Football : Jean II Makoun, n’a pas signé au Tout Puissant Mazembe

L’équipe phare de République démocratique du Congo (Rdc) vient de rendre un communiqué ce 12 mai 2020, où elle dément officiellement la rumeur qui a fait le tour de la toile africaine.

Dans un communiqué l’équipe de Lubumbashi s’est fendue dément officiellement la rumeur qui circulait dans les médias depuis le 12 mai 2020. Ainsi donc Jean II Makoun n’a pas signé au Tout Puissant Mazembe.

«Le TPM tient à apporter un démenti formel au sujet d’éventuels contacts ou d’une signature avec l’ancien international camerounais, Jean II Makoun. Le club regrette d’une façon générale la publication d’informations erronées et non vérifiées auprès de son service de communication. Celle concernant Makoun en fait partie. Bien que le championnat soit à l’arrêt, la direction a un projet sportif sur lequel elle travaille pour préparer la prochaine saison. Le TPM n’a jamais, ni de près ni de loin, contacté le joueur concerné lequel n’entre pas dans ce projet», lit-on dans la note publiée par le club.

Fake news

Le mardi 12 mai 2020, plusieurs sites d’informations spécialisés dans l’actualité du football, ont annoncé que Jean II Makoun, l’ancien milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, âgé de 37 ans, s’est engagé avec le Tout Puissant Mazembe. Une signature assortie d’un salaire mensuel de 17 millions de FCFA par mois. Mais finalement, cette information n’était en fait qu’une Fake news, à en croire la cellule de communication du club.

Jean II Makoun, né le 29 mai 1983 à Yaoundé, est un footballeur international camerounais qui évolue au poste de milieu de terrain. Il fait tout son parcours junior au sein des Jeunesse Stars, centre de formation pour jeunes footballeurs de Yaoundé. Il part ensuite jouer avec les cadets de Minuh, toujours à Yaoundé. En 1997, à l’âge de 14 ans, le joueur rejoint l’effectif du Cotonsport Garoua, récent vainqueur du super championnat national. En 1999, il participe à la phase finale de la CAN des moins de 17 ans en Guinée-Conakry.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles