Camerounactuel

Cameroun: 13 nouveaux laboratoires pour le diagnostic du Covid-19

Des structures de l’Adamaoua, du Centre, de l’Est, de l’Extrême-Nord, du Nord- Ouest, entre autres, ont été choisies le 17 avril, pour intensifier la recherche des cas de Covid-19.

Au début de la pandémie de Covid-19, on ne pouvait se retourner que vers le Centre Pasteur du Cameroun à Yaoundé pour les diagnostics. Le laboratoire national de référence et de santé publique a mouillé le maillot comme un véritable chef d’orchestre, depuis l’enregistrement des premiers cas suspects. D’après le Dr Sara Eyangoh, directeur scientifique du Centre Pasteur du Cameroun, la mobilisation a commencé bien avant que le pays ne soit touché.

Avec l’appui du réseau international des Centres Pasteur et de l’Organisation mondiale de la santé, le laboratoire a acquis des tests. Et au quotidien, il dépiste et forme des équipes de terrain, capables de collecter des échantillons dans le respect de la biosécurité.

La pandémie ayant gagné du terrain, le ministre de la Santé publique a enclenché le processus de décentralisation du dépistage du Covid-19. Le 9 avril dernier, Malachie Manaouda a intégré dans ledit processus, l’Hôpital Laquintinie à Douala et l’annexe du Centre Pasteur de Garoua, dans l’optique d’y tester les populations des villes concernées et celles des localités environnantes.

Le 17 avril cette fois, la liste des laboratoires destinés au Covid-19 s’est enrichie. 13 nouvelles structures ont été mobilisées par le Minsanté dont cinq dans la région du Centre.

Notamment, le Centre international de référence Chantal Biya, le Centre de recherche en santé des armées, le Laboratoire national de santé publique, le Centre de biotechnologie et le Laboratoire du centre de recherche sur les maladies émergentes et réémergentes.

Dans la région de l’Est, le laboratoire de l’Hôpital régional de Bertoua a été sollicité. A Douala, à côté du laboratoire de l’Hôpital Laquintinie, celui du Centre de pneumo-phtisio-logie a rejoint la liste. Au Nord-Ouest, le laboratoire de référence de la tuberculose de l’Hôpital régional de Bamenda en fait partie. A l’Ouest, le laboratoire Dream de Dschang est désormais destiné au test du Covid-19.

Le Sud-Ouest a désormais deux laboratoires : celui des maladies infectieuses émergentes de Buea et le laboratoire de la CBC Health Services Complex de Mutenguene. Dans l’Adamaoua, les cas suspects seront dépistés au laboratoire de l’Hôpital régional de Ngaoundéré. Tandis qu’à l’Extrême-Nord, ils passeront par le laboratoire de l’Hôpital régional.

Dans une récente sortie, le Min-santé a souligné que la décentralisation des activités de diagnostic a pour objectif de rapprocher les centres de dépistage des populations. Ce qui permettra de décongestionner le Centre Pasteur et de fluidifier les opérations. D’autre part, l’enrôlement desdits laboratoires se fera de manière progressive et en fonction de la disponibilité en réactifs.

Tous travailleront sous la coordination du Centre Pasteur, du Laboratoire national de santé publique et du Centre de recherche en santé des armées. Au Centre Pasteur à Yaoundé comme dans tous ces laboratoires, il n’est pas conseillé d’y aller pour le dépistage. Mais d’appeler le 1510 pour avoir la démarche à suivre.

Source: Cameroon Tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles