Camerounactuel

Bousculade meurtrière d’Olembé : un enfant de 10 mois abandonné sur les lieux du drame

La Direction générale de l’hôpital Général de Yaoundé a publié, ce mardi 25 janvier 2022, un communiqué de presse destiné au grand public pour aider à l’identification de ce gamin, victime de cette tragédie intervenue la nuit dernière au stade Olembe de Yaoundé.

« Il est porté à la connaissance du public qu’un enfant de 10 mois environ, non identifié, victime des bousculades dans la nuit du lundi 24 janvier 2022 au stade Olembe de Yaoundé, est hospitalisé à l’hôpital Général de Yaoundé », indique une note du ministère de la Santé publique. Le Directeur général de l’hôpital général de Yaoundé prie « toute personne ayant une information permettant d’identifier la maman de cet enfant de se rapprocher de la Direction des prestations médicales de l’Hôpital Général de Yaoundé. »

La Confédération africaine de football (Caf) et les autorités camerounaises ont annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cet incident tragique survenu dans la soirée du lundi 24 janvier 2022 peu de temps avant le coup d’envoi du match des huitièmes de finale Cameroun contre Comores.

La bousculade a eu lieu précisément à 19h30 à l’entrée Sud du stade. Des spectateurs qui étaient pressés d’aller prendre place dans les gradins pour ne pas manquer le début du match, ont violemment dégagé les barricades de sécurité sous le regard impuissant des policiers et gendarmes.

Consternation

Plusieurs personnes ont été prises dans une bousculade énorme. Certaines sont mortes piétinées dans le mouvement de foule, d’autres ont rendu lame sur le chemin de l’hôpital.Hier mardi 25 janvier, le gouvernement camerounais, par la voix du Ministre de la communication, René Emmanuel Sadi annonce un bilan de 8 morts, 38 blessés dont 7 tombes.

« Face à ce drame dont la gravité suscite émotion et consternation, le Chef de l’Etat adresse ses condoléances les plus attristées aux familles durement éprouvées, ainsi que ses souhaits de prompt rétablissement aux blessés, susceptibles il associe la profonde compassion de la Nation tout entière » a indiqué le porte-parole du gouvernement dans son communiqué.

Le Messager

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi