fbpx

Cameroun Actuel

Autoroute Yaoundé-Nsimalen : la construction des passerelles annoncée depuis 2022 va coûter 1,4 milliard

« Lorsqu’on commence l’autoroute en 2016, les deux passerelles qui ont été prévues pour faciliter l’utilisation de l’autoroute ont été aménagées parce qu’on était dans des zones où il n’y avait pas une forte densité de population. Mais dès qu’on a lancé la construction de l’autoroute, les maisons ont poussé le long de cette section autoroutière comme des champignons. Donc il y a une nécessité aujourd’hui de mettre 2, 3, voire 4 passerelles ». Cette urgence signalée en septembre 2022 par Célestine Ketcha Courtes, ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu), n’a pas toujours été réalisée sur le terrain.

Résultats des courses, sur la section rase campagne de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen (11 km), certains usagers continuent d’enjamber les protections installées aux abords de la route et s’aventurer sur la chaussée. Si huit mois après ces travaux ne sont pas matérialisés, des sources internes au Minhdu renseignent tout de même que le projet va globalement coûter 1,4 milliard de FCFA. Ce montant sera déduit du budget 2023 du Mindhu évalué à 118, 2 milliards de FCFA.

La longue attente observée jusqu’ici s’explique non seulement par le fait qu’en « début d’exercice 2022, le budget n’avait pas été approvisionné pour la construction des passerelles », mais aussi, « tout existe seulement dans les mécanismes de passation de marchés et autres», ajoute notre source qui relève qu’au Cameroun, c’est entre mars-avril que le budget est mis en branle. Comme pour donner un autre justificatif au retard d’exécution dudit projet.

L’on se souvient que fin mars 2023, le Minhdu a lancé un appel d’offres national pour la construction de 02 passerelles métalliques pour piétons à la section rase campagne pour un coût prévisionnel de 500 millions de FCFA. Pour l’heure, aucune information ne filtre sur la date probable du démarrage du chantier malgré la récente tenue d’une réunion de coordination à ce propos.

Le moins que l’on sait c’est que les travaux de construction des deux premières passerelles devraient durer 05 mois. C’est dire qu’il est possible que les populations de la rase campagne continuent d’attendre jusqu’en  fin 2024 pour voir opérationnelle, l’infrastructure.

Réalisée par China Communications Construction Company Ltd, la section rase campagne a été mise en circulation le 5 janvier 2022 huit ans après le lancement du chantier.  Initialement estimé à 154 milliards de FCFA, le budget de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen (environ 21 km soit près de 10 km pour la section urbaine, Ndlr) a été revu à 200 milliards de FCFA. Un montant qui va s’alourdir avec la construction des passerelles sur la section 1 à laquelle il n’est pas n’est pas exclu d’autres infrastructures supplémentaires.

Eco Matin

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien