Camerounactuel

Assemblée nationale : le grand Sud se taille sept places au bureau

Tous élus mardi, 17 mars 2020, ils sont Premier vice-président, vice-présidents, secrétaires et questeurs.

La session de plein droit a pris fin mardi, 17 mars 2020 au-Palais de Verres de Ngoa Ekelle où le député du Mayo Sava, Cavaye Yeguié Djibril a été réélu totalisant ainsi, 28 ans de présidence ininterrompue à la tête de la chambre. Aux autres postes de cet exécutif désormais en place, les régions du Centre, Sud et Est s’en tirent avec sept postes.

Il s’agit notamment de Hila-rion Etong qui a été reconduit au poste de Premier vice-président. L’élu de la Haute-Sa-naga dans le Centre dont on disait la semaine dernière dans ces mêmes colonnes qu’il était bien parti pour se succéder à lui-même, estime qu’il s’agit d’un challenge dans la continuité.

Né le 16 février 1951 à Mbeti, dans l’arrondissement de Minta, ce juriste de formation est enseignant de droit public dans les universités. Au sein de son parti le Rdpc, où il est membre du Comité centrale, Hilarion Etong a souvent été membre de la Commission de politique générale et rapporteur de ladite Commission lors des congrès de cette formation politique.

Dans la Haute-Sanaga, il est la troisième personnalité ressource du Rdpc après le secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh, Ngoh et le ministre des Arts et la Culture (Minac), Bidoung Mpkatt.

Contributions remarquées

Dans ce bureau, l’on note l’entrée du jeune pousse Cabrai Libii du Pcrn au poste de secrétaire. Président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale, il fait déjà partie des 167 députés qui ont reçu leurs attributs le lundi 16 mars aux côtés de quatre autres députés issus de sa formation politique.

Né le 29 mars 1980 à Ekoamaen dans la région le département du Nyong-et-Kelle au cœur du Centre, ce juriste précédemment candidat à la présidentielle d’octobre 2018, croit pouvoir marquer par des contributions remarquées la vile de l’Assemblée nationale du Cameroun qu’il voit comme le lieu par excellence de l’approfondissement de la démocratie au Cameroun.

Le vice-président Kombo Gberi fait partie des élus qui gardent leur poste de responsabilité au bureau de la représentation nationale, président de la section au Lom et a la Dase, n esi surtout connu comme celui qui a mis en déroute, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) à l’Est.

Des actions qui ont contribué à bâtir sa réputation. Durant la campagne pour le double scrutin du 09 février, il a réussi à convaincre l’électorat et donné des consignes de votes qui ont été scrupuleusement respectées. Pour lui, le Rdpc est «la vrai et grande maison».

Parmi les questeurs, on a l’élue du Sud Pauline Bekono Ebah Ndoumou qui faisait déjà partie du bureau au même titre que Céline Atangana Ali-gui Mendoua de la Mvila dans le Sud, Roger Nkodo Dang du Nyong-et-Mfoumou et Saya Kaïgama du Mbam-et-Kim.

C’est ce beau monde qui se retrouve avec le reste de la chambre cet après-midi à l’ouverture de la session ordinaire convoquée par le président de l’Assemblée nationale dont les bâtiments sont désinfectés dans le but d’endiguer le Coronavirus, selon une communication rendue publique hier, jeudi 19 mars 2020 dans la matinée. Une prise de conscience relative quand on sait que le président de cette institution a brûlé les protocoles de prévention à son retour de France samedi dernier.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles