fbpx

Cameroun Actuel

Après le pont sur le Logone, le Cameroun et le Tchad veulent plus de projets routiers en commun

L’exécution des travaux de construction du pont sur le fleuve Logone reliant Yagoua et Bongor, le projet de construction d’un nouveau pont assurant la liaison entre Kousseri et N’Djamena via Farcha et la circulabilité sur le corridor Douala-N’Djamena, ont constitué les points à l’ordre du jour de la réunion bilatérale des deux délégations Tchad et Cameroun. Les Ministre des Travaux Publics (Cameroun) et le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement (Tchad) se sont amplement appesantis sur ces sujets.

 

La visite de travail du Dr Idriss Saleh Bachar, Ministre des Infrastructures et du Désenclavement, entamée le 19 novembre 2023, s’est ouverte ce lundi 20 novembre par une réunion bilatérale technique, réunissant les parties Cameroun et Tchad dans la salle des réunions du 12ème étage de l’Immeuble ministériel N1. D’entrée de jeu, le Ministre des Infrastructures et du désenclavement a tenu à remercier son hôte, le Ministre des Travaux Publics, pour sa promptitude à accepter cette rencontre qui vise l’évaluation de la mise en œuvre des projets d’infrastructures routières communs aux deux pays et l’amélioration de la circulabilité sur le corridor DoualaN’Djamena.

Si les deux délégations ont marqué leur appréciation positive en ce qui concerne l’évolution des travaux de construction du pont sur le fleuve Logone qui relie les deux pays entre les villes de Yagoua et Bongor, les lenteurs observées dans la réalisation des projets-pays, consistant à exécuter des projets socioéconomiques au bénéfice des populations, aussi bien coté Tchad que Cameroun, ont été relevées.

A quelques mois en effet avant la date de clôture du prêt, les deux parties se sont accordées sur la nécessité d’accélérer le processus de contractualisation pour la réalisation des projets connexes, mais aussi d’aborder la question de manière commune auprès des bailleurs, dans le sens de la prorogation des délais du prêt. Pour intensifier les économies des deux pays, un projet de construction d’un nouveau pont sur le fleuve Chari reliant N’Djamena (Farcha) à Kousseri est en cours d’instruction.

Cette nouvelle infrastructure vise à ouvrir une nouvelle voie routière. Les études à réaliser concernent la construction d’un pont 500ml de longueur entre Kousseri (Cameroun) et N’Djamena (Tchad) en passant par le quartier Farcha au Tchad. Le projet envisage en outre la réalisation de 29,9 km de voies d’accès audit pont, dont 15,4 km coté Tchad et 8,5 km coté Cameroun. La question de l’amélioration de la circulation sur le corridor DoualaN’Djamena, aura par ailleurs suscité un grand intérêt et les deux parties ont relevé la nécessité d’intensifier les actions visant à préserver le patrimoine routier.

La partie tchadienne a à cette occasion félicité l’Etat du Cameroun pour les mesures prises et renforcées dans le sens de la réhabilitation des sections de ce corridor dès l’exercice 2024. Les travaux de cette première réunion vont se poursuivre dans le cadre des réunions techniques entre les deux parties, prévues le 21 novembre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi